Page Facebook Carrousel | Newsletter :   | Panier | Compte
Carrousel
L'Art en mouvement
Visites guidées

Français | English

GUISEPPE PENONE

Jardins du Château de Versailles

Guiseppe Penone, chef de file de l'Arte Povera, rythmera les jardins de Le Nôtre avec ses sculptures d'arbres dans lesquelles végétal et minéral se mêlent pour dévoiler leur essence. "L'architecture géométrique et la structure complexe des jardins dessinés par Le Nôtre, la multiplication des points de vue et le croisement des perspectives créent un kaléidoscope visuel" (G.Penone).

KEITH HARING

Centquatre (104)

Les oeuvres monumentales (peintures, sculptures, installations) de KEITH HARING dont "Les 10 commandements" prolongent l'accrochage du Musée d'Art Moderne et permet d'exploiter la particularité de l'espace du Centquatre situé dans un quartier riche de populations variées. Cette collaboration permet de mettre en présence l'ensemble des oeuvres dans un rapport de proximité.

NIKI DE SAINT PHALLE

GALERIE Georges-Philippe et Nathalie Vallois

En joue! Assemblages & Tirs (1958-1964) est la première exposition personnelle de Niki de Saint Phalle à la Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois. Afin de marquer le début de cette collaboration avec la succession de l’artiste, la galerie a choisi de présenter un ensemble d’oeuvres majeures – dont certaines inconnues du public français – couvrant une période clé dans le travail de Niki de Saint Phalle, celle où la jeune femme intègre le mouvement du Nouveau Réalisme.

RON MUECK

Fondation Cartier

Le sculpteur londonien présente 9 oeuvres d'une bien déroutante humanité ! Ayant marqué les visiteurs à la Biennale de Venise en 2001 avec sa sculpture géante et hyperréaliste d'un garçonnet accroupi, Boy, Ron Mueck expose ici des personnages qui ne se livrent pas à une activité précise mais présentent, avec une technique si minutieuse, des attitudes humbles et simples pour mieux rendre leur humanité fragile.

ROY LICHTENSTEIN

Centre Georges Pompidou

Le Centre Pompidou vous présente une sélection exceptionnelle de plus d'une centaine d'oeuvres majeures de l'artiste. Cette exposition éclaire les moments forts de la carrière d'un artiste phare de la seconde moitié du 20e siècle, de ses premières oeuvres iconiques inspirées par les comics et la culture populaire des années 1960, aux travaux dialoguant avec les grands maîtres de la peinture moderne ou avec l'art classique.

JEAN DUBUFFET - Coucou Bazar

MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS

Les Arts Décoratifs rendent hommage à  Jean Dubuffet (1901-1985), en fêtant le 40e anniversaire de " Coucou Bazar ", tableau animé, imaginé par l'artiste en 1970. Point culminant du cycle de l'Hourloupe, dont le vocabulaire pictural est constitué de cellules hachurées en bleu, blanc et rouge sur fond noir, appliqué au papier, à  la toile, ou à  l'architecture, Coucou Bazar est l'une des créations les plus originales de Jean Dubuffet. Cette exposition vient rappeler les liens forts de l'institution avec l'oeuvre de Dubuffet que témoigne l'exceptionnelle donation de 158 oeuvres consentie par l'artiste en 1967 et que le musée présente en permanence dans une salle dédiée.

FELIX VALLOTTON

Galerie Nationale du Grand Palais

Félix Vallotton (1865-1925) est un artiste unique qui, bien que proche des nabis, garde sa vie durant un style à la fois très personnel et résolument moderne. Il adopte ainsi des cadrages audacieux et des perspectives aplaties empruntées aux estampes japonaises et à la photographie. Reconnaissables entre toutes, ses toiles se distinguent par des couleurs raffinées et un dessin précis découpant la forme qu'il met également au service de la gravure. Travailleur acharné, il s'essaie à tous les genres : portrait, nu, paysage, nature morte et même peinture d'histoire. Le Grand Palais propose la première rétrospective consacrée à l'artiste par un musée national parisien depuis près d'un demi-siècle.

GEORGES BRAQUE

Galerie Nationale du Grand Palais

"C'est l'artiste qui doit nourrir la peinture, la nourrir de sa chair, de son esprit, quasiment jusqu'à ce qu'il en perde connaissance, qu'il en perde son sang profond. S'engager jusqu'au péril dans la voie de la fidèlité totale. L'art est une blessure qui devient lumière..." Georges Braque(1882-1963) parlait ainsi de son art avec force et engagement. L'exposition présentée au Grand Palais rend hommage au co-fondateur du Cubisme avec Picasso dans toutes ses belles dimensions.

UNE HEURE, UNE OEUVRE - La ville de Paris de ROBERT DELAUNAY

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Au coeur du nouvel accrochage du Musée d'Art Moderne, Carrousel propose une heure avec La Ville de Paris de Robert Delaunay.
Fasciné par la modernité et le mouvement dynamique des couleurs l'artiste a peint cette toile vibrante de la capitale en pleine expansion artistique.

MARK COHEN

BAL

Mark Cohen né en 1943 est un photographe américain. "qui en restant coincé" pendant 50 ans dans sa petite ville de Pennsylvanie "est devenu surréaliste. Par la force des choses". Avec une âpreté du regard, une équivoque dans ses photos, une fascination pour le corps, Mark Cohen arrive à raconter une histoire étrange sur sa ville, à la rendre étrange.

FELIX VALLOTTON

Galerie Nationale du Grand Palais

VISITE AVEC PROJECTION
« Félix Vallotton (1865-1925) est un artiste unique qui, bien que proche des nabis, garde sa vie durant un style à la fois très personnel et résolument moderne. Il adopte ainsi des cadrages audacieux et des perspectives aplaties empruntées aux estampes japonaises et à la photographie. Reconnaissables entre toutes, ses toiles se distinguent par des couleurs raffinées et un dessin précis découpant la forme qu’il met également au service de la gravure. Travailleur acharné, il s’essaie à tous les genres : portrait, nu, paysage, nature morte et même peinture d’histoire. C’est la première rétrospective consacrée à l’artiste par un musée national parisien depuis près d’un demi-siècle. »

THÉATRE DU MONDE

La maison rouge - Fondation Antoine de Galbert

Pour sa dixième exposition de collection particulière, la maison rouge invite le collectionneur David Walsh, fondateur du MONA (Museum of Old and New Art) en Tasmanie. Puisant dans la collection personnelle de David Walsh, en même temps que dans la collection du Tasmanian Museum and Art Gallery (TMAG), Jean-Hubert Martin met en regard des objets a priori « hétérogènes », en remettant en question les conventions muséologiques usuelles. Théâtre du Monde établit des relations de forme ou de sens en harmonie ou en contrepoint entre ces œuvres provenant d’horizons différents. Sont ainsi mises au jour des correspondances inattendues, dévoilées à travers une série de thématiques telles que le regard, le corps, le double, la guerre, etc. Une salle entière est consacrée à une exceptionnelle collection de tapas océaniens. (Artistes : Berlinde de Bruyckere, Emily, Iannis Kounellis, Juul Kraijer, Sydney Nolan, les frères Chapman, Wim Delvoye…)

PARIS - PHOTO

Galerie Nationale du Grand Palais

Paris Photo devient une foire internationale reconnu et apréciée. 24 pays sont sont représentés dont la Russie et l'Inde qui font leur retour avec la Galerie Glaz de Moscou et Tasveer de Bangladore et la présence de trois fameuses galeries sud américaines: Rolf Art et Vasari de Buenos Aires puis Graphika la Estampa du Mexique, qui se partage les grands espaces du Grand Palais avec la photographie ancienne et moderne ainsi que des galeries non spécialisées en photographie. Il s'agit donc d'un rassemblement très attendu du monde de la photo 2013 !

FRIDA KAHLO et DIEGO RIVERA

MUSÉE DE L'ORANGERIE

Le musée de l’Orangerie présente, en collaboration avec le musée Dolorès Olmedo de Mexico, une exposition consacrée au couple mythique incarné par Diego Rivera (1886-1957) et Frida Kahlo (1907-1954). L’originalité de la manifestation consiste à présenter leurs œuvres ensemble, comme pour confirmer leur divorce impossible, effectif dans les faits mais aussitôt remis en question après une seule année de séparation. Elle permettra aussi de mieux entrevoir leurs univers artistiques, si différents et si complémentaires, par cet attachement commun et viscéral à leur terre mexicaine : cycle de la vie et de la mort, révolution et religion, réalisme et mysticisme, ouvriers et paysans.

ZENG FANZHI

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente la première rétrospective française du peintre chinois Zeng Fanzhi. « L’artiste utilise depuis les années 1990 un langage original, marqué par son évidente filiation à l’art asiatique ainsi que par les nombreuses influences occidentales parvenues jusqu’à lui. C’est au travers de cette écriture totale que le regardeur se souvient de la tradition du paysage dans la peinture chinoise, tout autant qu’il pense à Warhol, Bacon, Balthus ou Pollock. En ayant multiplié les styles et les thématiques, l’artiste fait preuve d’une volonté de recherche, tant picturale qu’intellectuelle, et d’une technique contrôlée. »

VOYAGE DANS L'ANCIENNE RUSSIE

MUSÉE ZADKINE

En 2012, le musée Zadkine a fêté ces trente ans et fait peau neuve. !Il a rouvert ses portes le 8 octobre dernier, après plus d’une année de travaux, fort d’une identité repensée, doté d’un nouvel espace d’accueil et d’une présentation renouvelée de ses collections. Dans la maison et les ateliers où Zadkine et son épouse vécurent et travaillèrent pendant près de cinquante ans, un nouveau parcours attend le visiteur, se déployant
autour du jardin-havre de ce lieu de mémoire.
Dans ce lieu charmant est en ce moment exposé tout le voyage photographique de Sergueï Mikhaïlovitch Procoudine-Gorsky (1863-1944), pionnier d’un procédé de prise de vues restituant les couleurs avec une fascinante précision, et qui fut reçu au palais du Grand duc Mikhaïl Alexandrovitch, à Saint-Pétersbourg.
Grand amateur de photographie, le tsar qui assiste à la projection, est émerveillé par les images qui apparaissent sur la grande pièce de tissu de plusieurs mètres, tendue pour l’occasion. A l’issue de la projection, Procoudine-Gorsky obtient de sillonner l’Empire et de s’engager dans l’ambitieux travail de reportage dont il rêvait. –

PHILIPPE PARRENO

Palais de Tokyo

Philippe Parreno (né en 1964, vit et travaille à Paris) doit sa renommée à une oeuvre protéiforme et souvent éphémère qui remet en question les formats d’exposition et la nature des images. En s’inspirant du cinéma comme de la télévision, du théâtre comme du spectacle, Philippe Parreno élabore différents dispositifs pour construire des situations, pour concevoir des lieux à traverser, pour créer des trames qui interrogent, simultanément, le statut de l’oeuvre d’art et celui de l’exposition. Véritable espace expérimental, l’exposition est considérée comme un format ouvert et indéterminé. « Une exposition n’est jamais finie » ; « je travaille sans scénario définitif » explique-t-il.

BILL VIOLA

Galerie Nationale du Grand Palais

Bill Viola est sans conteste le plus célèbre représentant de l’art vidéo. Un large corpus de son oeuvre, allant de 1975 à aujourd’hui, mêlant tableaux en mouvement et installations monumentales, est pour la première fois présenté au Grand Palais. Dans une quête à la fois intimiste et universelle, l’artiste exprime son cheminement émotionnel et spirituel à travers de grands thèmes métaphysiques - vie, mort, transfiguration… mis en scène par sa femme et collaboratrice Kira Pirov et le commissaire de l'exposition Jérôme Neutres.
VISITE AVEC PROJECTION

LUCIO FONTANA

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Lucio Fontana (1899-1968) est considéré comme un des grands visionnaires du vingtième siècle. Son œuvre a marqué plusieurs générations d’artistes, d’Yves Klein à aujourd’hui. Pour la première fois en France depuis 1987, plus de 200 sculptures, toiles, céramiques et environnements permettent d’offrir une vision globale de son parcours atypique et de ses changements de styles au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.
Il est, avec Giorgio de Chirico, l’un des artistes italiens qui a le plus marqué le xxe siècle. Sculpteur de formation, il a parcouru avec une totale liberté tous les domaines de la création en volume.

RENCONTRE AVEC PASCALE CONSIGNY

ATELIER PASCALE CONSIGNY


Ce n'est pas un hasard si Carrousel a choisi le mot "Rencontre" pour découvrir l'atelier de Pascale Consigny. Il est le thème actuel d'un de ses projets: "Little Utopia".
Cette heure que nous passerons en sa compagnie sera un temps d'échange sur sa pratique, son évolution, tout ce qui constitue la vie d'un artiste d'aujourd'hui.

MATTHIEU COSSÉ

ANYWHERE PARIS

Matthieu Cossé, né en 1983, vit et travaille à Paris.
« Il s’exprime essentiellement sur papier, utilisant l’aquarelle, l’encre ou les crayons de couleur. Ses œuvres (paysages, portraits, natures mortes) sont souvent l’agrandissement d’un premier dessin réalisé d’après le motif. Elles en sont donc l’image, mais gardent la mémoire des impressions et sensations éprouvées lors du premier moment. D’autres petites figures à l’encre sont la matérialisation spontanée d’une forme, la mémoire d’une situation observée. Une trentaine d’œuvres sur papier est présentée à cette occasion, donnant la mesure — et montrant la diversité — d’un travail étonnamment rigoureux et inventif. » (Alain Coulange – Anywhere Paris) Exposition du 7 février au 8 mars 2014
VISITE GRATUITE

PiCASSO CÉRAMISTE ET LA MÉDITERRANNÉE

CITÉ DE LA CÉRAMIQUE


C'est une très émouvante exposition des céramiques de Pablo Picasso qui est présentée à la Cité de la Céramique à Sèvres.
En 1946, lors d'une visite à la foire de la poterie de Vallauris, l'artiste découvre l'art des céramistes, Georges et Suzanne Ramié, qui s'inscrivent dans le renouveau de cet art.
Cette rencontre déterminante va propulser Pablo Picasso dans l'aventure du monde céramique.

On retrouve sa vitalité et son génie dans plus de 150 créations , certaines inédites, où transparait l'influence de la civilisation méditerranéenne, avec l'Antiquité omniprésente et revisitée...
 
d'autres plus anciennes, chypriotes, grecques, espagnoles des collections du lieu,

DAVID LYNCH

MAISON EUROPEENNE DE LA PHOTOGRAPHIE

Cinéaste de renom, David Lynch est aussi artiste plasticien, designer et musicien. Pour la Maison Européenne de la Photographie, qui lui a donné carte blanche, il a imaginé « Small Stories ».
De petites histoires, autour d’une quarantaine de ses photographies en noir et blanc, créées spécialement pour l’exposition. Des images oniriques, troublantes, habitées… dans lesquelles le visiteur retrouvera les motifs récurrents de l’univers de David Lynch.

MATTHIEU COSSÉ

ANYWHERE PARIS

Matthieu Cossé, né en 1983, vit et travaille à Paris.
« Il s’exprime essentiellement sur papier, utilisant l’aquarelle, l’encre ou les crayons de couleur. Ses œuvres (paysages, portraits, natures mortes) sont souvent l’agrandissement d’un premier dessin réalisé d’après le motif. Elles en sont donc l’image, mais gardent la mémoire des impressions et sensations éprouvées lors du premier moment. D’autres petites figures à l’encre sont la matérialisation spontanée d’une forme, la mémoire d’une situation observée. Une trentaine d’œuvres sur papier est présentée à cette occasion, donnant la mesure — et montrant la diversité — d’un travail étonnamment rigoureux et inventif. »( Alain Coulange – Anywhere Paris)Exposition du 7 février au 8 mars 2014 - VISITE GRATUITE

UNE HEURE, UNE OEUVRE, L'équipe de Cardiff de Robert Delaunay

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Carrousel propose une heure avec un tableau de ROBERT DELAUNAY, L'équipe de Cardiff. Cette oeuvre fait partie d'une série de toiles produites entre 1912 et 1913 par le peintre français et qui furent présentées au Salon des indépendants de 1913. Aujourd'hui il est au coeur du nouvel accrochage du MAM ayant donné plus d'attention aux liens avec l'architecture du lieu. Delaunay était fasciné par la modernité, que ce soit par les exploits des aviateurs, qu'il mettra en scène dans Hommage à Blériot, ou ici par le sport, alors en pleine expansion à l'époque.

RENCONTRE avec STÉPHANE JACOB

ARTS D'AUSTRALIE- STÉPHANE JACOB

Après le succès de la rencontre avec Stéphane Jacob, Carrousel propose à tous ceux qui n'ont pu venir une soirée avec le galeriste, jeudi 6 mars à 20h. Passionné et expert d'art contemporain australien et d'art aborigène il est précurseur dans son goût pour cette peinture ancestrale "dernier grand mouvement artistique du XXème siècle" ... Pour faire partager les histoires pleines de sens de ces "maîtres peintres" il nous recevra dans son appartement-galerie privatisé pour l'occasion. Cet échange privilégié débutera autour d'un apéritif.

DRAWING NOW

CARREAU DU TEMPLE ET ESPACE COMMINES

La 8e édition de DRAWING NOW PARIS | LE SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN s’installe au cœur de Paris du mercredi 26 au dimanche 30 mars 2014 au Carreau du Temple et à l’Espace Commines pour FRESH, section réservée aux jeunes galeries. 86 galeries internationales sélectionnées par un comité indépendant composé de personnalités du monde de l’art participent à DRAWING NOW PARIS en 2014. Sur les deux sites, Le Carreau du Temple et l’Espace Commines, DRAWING NOW PARIS proposera aux visiteurs de découvrir toute la diversité du dessin contemporain d’aujourd’hui et de ces 50 dernières années. La nouvelle configuration du Carreau du Temple est un magnifique écrin pour les exposants.
Les 3 000 m2 se déploient sur deux étages, le premier niveau accueille 55 galeries sous la verrière de la halle, le second présente dans deux belles salles 16 galeries qui exposent pour la première fois à DRAWING NOW PARIS dans la section INITIAL.
L’Espace Commines | FRESH, rassemble sous sa verrière 15 jeunes galeries internationales avec un focus sur un artiste émergent.

MARTIAL RAYSSE

Centre Georges Pompidou

Au Centre Pompidou Martial Raysse étonne toujours par son insolence et sa fraîcheur ! L'exposition au parcours chronologique retrace la carrière variée, les œuvres emblématiques de la période Pop (avec néons et films insérés dans ses peintures) de l'artiste, sa maîtrise, ses années chamaniques, ses films expérimentaux, ses grands tableaux et ses sculptures.
« J’ai voulu un monde neuf, aseptisé, pur et au niveau des techniques utilisées de plain-pied avec les découvertes technologiques du monde moderne : les objets en plastique, les couleurs fluo, les visages de publicité stéréotypés. Je suis un peintre qui utilise les techniques modernes pour exprimer un monde moderne »

PRUNE NOURRY

GALERIE MAGDA DANYSZ

Présentée une première fois à Shangaï dans sa totalité, l'armée des Terracotta Daughters de Prune Nourry va être amenée à faire le tour du monde avant de revenir en Chine et être enfouie.
L'oeuvre présentée, à la Galerie Magda Danysz- Paris 11è, rappelle l'installation complète qui est parallèlement présentée au Centquatre-Paris.
Prune Nourry a choisi d'y présenter, à la manière d'un entomologiste, chacune des Terracotta Daughters qui, contre toute apparence, sont à la fois toutes semblables et uniques.

HENRI CARTIER BRESSON

Centre Georges Pompidou

« Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur disait Henri Cartier-Bresson. De la fin des années 1920 à l'orée du 21e siècle, le photographe s'est évertué à respecter ce principe de vie et de vue. Depuis que Cartier-Bresson a commencé à exposer et à publier ses images, certains ont tenté de circonscrire ce qui faisait l'unité de ce principe. Son génie de la composition, son intelligence des situations ou sa dextérité à les saisir au bon moment, se sont dès lors le plus souvent trouvés résumés dans la notion d'« instant décisif ». À travers plus de cinq cents photographies, dessins, peintures, films et documents, rassemblant images célèbres et inédites, l'exposition fait l'histoire de cette oeuvre magistrale et, à travers elle, celle du 20e siècle. Commissaire : Mnam/Cci, Clément Chéroux

HENRI CARTIER BRESSON

Centre Georges Pompidou

« Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur disait Henri Cartier-Bresson. De la fin des années 1920 à l'orée du 21e siècle, le photographe s'est évertué à respecter ce principe de vie et de vue. Depuis que Cartier-Bresson a commencé à exposer et à publier ses images, certains ont tenté de circonscrire ce qui faisait l'unité de ce principe. Son génie de la composition, son intelligence des situations ou sa dextérité à les saisir au bon moment, se sont dès lors le plus souvent trouvés résumés dans la notion d'« instant décisif ». À travers plus de cinq cents photographies, dessins, peintures, films et documents, rassemblant images célèbres et inédites, l'exposition fait l'histoire de cette oeuvre magistrale et, à travers elle, celle du 20e siècle. Commissaire : Mnam/Cci, Clément Chéroux

MATTHIEU COSSÉ

ANYWHERE PARIS

Matthieu Cossé, né en 1983, vit et travaille à Paris. « Il s’exprime essentiellement sur papier, utilisant l’aquarelle, l’encre ou les crayons de couleur. Ses œuvres (paysages, portraits, natures mortes) sont souvent l’agrandissement d’un premier dessin réalisé d’après le motif. Elles en sont donc l’image, mais gardent la mémoire des impressions et sensations éprouvées lors du premier moment. D’autres petites figures à l’encre sont la matérialisation spontanée d’une forme, la mémoire d’une situation observée. Une trentaine d’œuvres sur papier est présentée à cette occasion, donnant la mesure — et montrant la diversité — d’un travail étonnamment rigoureux et inventif. »Alain Coulange – Anywhere Paris

MONUMENTA - L'ÉTRANGE CITÉ d'ILYA et EMILIA KABAKOV

Galerie Nationale du Grand Palais

Monumenta 2014 a invité Ilua et Emilia Kabako artistes d’origine russe à se confronter à la Nef du Grand Palais.

Après Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor et Daniel Buren la sixème édition de cette manifestation propose au public de se perdre dans le dédale d’une ville utopique, L'étrange cité, "un petit trésor que nous proposons au public !"


MATTHIEU COSSÉ

ANYWHERE PARIS

Matthieu Cossé, né en 1983, vit et travaille à Paris. « Il s’exprime essentiellement sur papier, utilisant l’aquarelle, l’encre ou les crayons de couleur. Ses œuvres (paysages, portraits, natures mortes) sont souvent l’agrandissement d’un premier dessin réalisé d’après le motif. Elles en sont donc l’image, mais gardent la mémoire des impressions et sensations éprouvées lors du premier moment. D’autres petites figures à l’encre sont la matérialisation spontanée d’une forme, la mémoire d’une situation observée. Une trentaine d’œuvres sur papier est présentée à cette occasion, donnant la mesure — et montrant la diversité — d’un travail étonnamment rigoureux et inventif. » Alain Coulange – Anywhere Paris

ATELIER D'ARTISTES à LA RUCHE - NATHALIE BREVET_HUGHES ROCHETTE

LA RUCHE-Cité d'artistes

Dans le lieu mythique de la Ruche, cité d'artistes tout près de Montparnasse, une architecte sociologue et un designer graphiste ont décidé de créer des installations liant des « choses très simples et banales à l’espace urbain et architectural » pour que « chacun apporte une idée unique et que l’œuvre naisse ainsi de la reformulation de styles esthétiques ».
Nathalie Brevet et Hughes Rochette vont nous ouvrir la porte de leur atelier pour visiter, regarder, discuter et entendre ce qui fait le processus de leur création en duo et au travers de différentes pièces présentes dans leur ample espace.

LEE UFAN

Jardins du Château de Versailles

L’artiste coréen Lee Ufan sera, après Guiseppe Penone, l’invité d’honneur du Château de Versailles dès le mois de juin 2014.
Des œuvres de pierres et de plaques de métal posées avec une économie de moyens pour un art de la rencontre avec les "regardeurs",voilà ce que souhaite l’artiste.
«Je m'appuie toujours sur la formation traditionnelle reçue dans ma jeunesse dont le mode expressif et productif commence avec la concentration, un souffle ample et stable, pour donner lieu à la rencontre des formes organiques de la pensée, de la main, du pinceau, des couleurs, de la toile, de l'air et du temps.»

AVEC ET SANS PEINTURE

MAC /VAL - Musée d'Art Contemporain du Val de Marne

Au MAC VAL (Musée d'Art Contemporain du Val de Marne) " il est question de peinture, de sa présence, de son absence, de sa remise en cause, de son abolition, des solutions pour la remplacer..."(Alexia Fabre) Très intéressant parcours au coeur d'un musée qui n'en finit pas d'être dynamique !
Shirley Jaffre, Dove Allouche, Daniel Buren, Aurélien Froment, Alain Jacquet, Tomas Espina, Cécile Bart, Martin Barré, Farah Atassi, Eva Nielsen, Jacques Monory...sont quelques uns des artistes qui permettent de tracer les grandes lignes d'une histoire de l'art encore fraîche.

RENCONTRE AVEC JACQUES EMILE LECARON

MAISON WAGNER

Rencontre inédite avec l’architecte Jacques-Emile Lecaron dans une de ses maisons : la Maison Wagner à Meudon où vit l’écrivain Agnès Soulez Larivière. Maison d'Acier, Derrière le miroir, la Maison de l'Arche de Noé, la Maison Toulaho... Voici quelques noms de ses autres réalisations. Les maisons que construit l'architecte évoquent la poésie, les mythes, les contes, les histoires que l'on raconte aux enfants. On peut voir notamment ses oeuvres à Meudon et Clamart dans les Hauts-de-Seine. Ses habitations sont en symbiose avec la nature et l'environnement mais surtout avec les gens qui les habitent. L'âme des habitants guident son inspiration. Il aime mélanger les matériaux surtout ceux qui ne s'assemblent pas... le bois, l'acier, le verre.

RAPHAEL DE VILLERS

GALERIE PATRICIA DORFMANN

Raphaël de Villers et Martin Mc Nutty empoignent, modèlent, sculptent et travaillent la matière. L'accident et le hasard jouent un rôle inévitable et souhaité dans leurs processus créatifs respectifs.
Depuis 2008, Raphael de Villers pratique la céramique. Du four sortent des créatures oscillant entre figures identifiables et silhouettes informes.
Martin Mc Nulty plie, casse, broie différents matériaux (résine, plastique, carton) puis recouvre l'objet de peinture et/ou de pailletes colorées. Il produit des météorites scintillantes, des cristaux comme pris dans la glace ou des roches translucides.
Au coeur d'un territoire expressionniste, brutal et physique, les deux artistes partagent une réflexion sur la matière, le geste, la couleur, la lumière et l'espace.

LUCIO FONTANA

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Lucio Fontana (1899-1968) est un des grands visionnaires du vingtième siècle. Son œuvre a marqué plusieurs générations d’artistes, d’Yves Klein à aujourd’hui. Pour la première fois en France depuis 1987, plus de 200 sculptures, toiles, céramiques et environnements permettent d’offrir une vision globale de son parcours atypique et de ses changements de styles au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.

JEAN MICHEL ALBEROLA

GALERIE DANIEL TEMPLON

Depuis sa première exposition à la galerie Daniel Templon en 1982, Jean Michel Albérola prend l'histoire de l'art (du cubisme au dadaïsme ) avec humour. Avec toute la grâce d’une peinture savante l’artiste parle de la vie (de la nôtre, de la sienne) : « Tirer la peinture vers le haut et la rendre légère comme une plume, sensible au moindre souffle du cœur, en attente de fracture. Parce que nous sommes déjà fracturés, parce que nous sommes en attente de lumière, en dehors et dans le monde qui bascule dans le commerce de toutes choses »(J.M.Albérola)

MARTIAL RAYSSE

Centre Georges Pompidou

Au Centre Pompidou Martial Raysse étonne toujours par son insolence et sa fraîcheur ! L'exposition au parcours chronologique retrace la carrière variée, les œuvres emblématiques de la période Pop (avec néons et films insérés dans ses peintures) de l'artiste, sa maîtrise, ses années chamaniques, ses films expérimentaux, ses grands tableaux et ses sculptures. « J’ai voulu un monde neuf, aseptisé, pur et au niveau des techniques utilisées de plain-pied avec les découvertes technologiques du monde moderne : les objets en plastique, les couleurs fluo, les visages de publicité stéréotypés. Je suis un peintre qui utilise les techniques modernes pour exprimer un monde moderne »

LE MUR

La maison rouge - Fondation Antoine de Galbert

UNE HEURE, QUELQUES OEUVRES dans l’exposition « Le mur ». Cet accrochage fête les 10 ans de la Fondation Antoine de Galbert.
Pensé et mis en oeuvre par le fondateur de la Maison Rouge, le projet est parti de sa bibliothèque de monographies — dont les volumes sont classés dans l’ordre alphabétique. Il a observé des relations improbables qui se dessinaient entre les artistes et notamment sur la notion de Thème.Il existe, selon lui, une récurrence indéniable dans les thèmes abordés par l’art : la mort, la recherche de la beauté, la nature, le sexe, etc.
Antoine de Galbert a donc décidé de reproduire ce principe en montrant une part importante de sa collection, livrée complètement aléatoirement. Il a exposé toutes ses œuvres sur un mur, en faisant appel à un mathématicien qui a utilisé la « Méthode de Monte-Carlo » afin d’introduire du hasard dans l’accrochage.

LA DISPARITION DES LUCIOLES

PRISON SAINTE ANNE d'AVIGNON

Carrousel en Avignon en juillet...

Le thème de la disparition des lucioles irradie tout le parcours de l'exposition présentée à Avignon dans l'ancienne prison Sainte Anne.
C'est autour d'une collection d'exception, celle d'Enea Righi que ce projet a été conçu. A l'incroyable collection italienne sont associés d'autres oeuvres provenant du fond de la Collection Lambert, mais aussi de fondations et galeries amies.
Pasolinien, l'intitulé de cette exposition "traduit à merveille toute la richesse du projet artistique puisque c'est en terre papale, loin des capitales, et de surcroit dans un lieu d'exclusion et donc d'espérance pour un monde autre, que sont fêtés, à travers une très belle collection, des dizaines d'artistes et des centaines d'oeuvres- lucioles."

RENCONTRE AVEC JACQUES EMILE LECARON

MAISON WAGNER

Rencontre inédite avec l’architecte Jacques-Emile Lecaron (qui travaille entre la France et le Vietnam) dans une de "ses" maisons : la Maison Wagner à Meudon. Richard Wagner a vêcu en ces lieux et composa le Vaisseau fantôme en 1842. L’écrivain Agnès Soulez Larivière et ses enfants y vivent aujourd'hui.
Maison d'Acier, Derrière le miroir, la Maison de l'Arche de Noé, la Maison Toulaho... Voici quelques noms de ses autres réalisations. Les maisons que construit l'architecte évoquent la poésie, les mythes, les contes, les histoires que l'on raconte aux enfants. On peut voir notamment ses oeuvres à Meudon et Clamart dans les Hauts-de-Seine.
Ses habitations sont en symbiose avec la nature et l'environnement mais surtout avec les gens qui les habitent. L'âme des habitants guident son inspiration.
Il aime mélanger les matériaux surtout ceux qui ne s'assemblent pas... le bois, l'acier, le verre.

NIKI DE SAINT PHALLE

GALERIE NATIONALE DU GRAND PALAIS

Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle, à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films. Si elle est surtout connue du grand public pour ses célèbres « Nanas », son oeuvre s’impose aussi par son engagement politique et féministe et par sa radicalité. Le Grand Palais propose la plus grande exposition consacrée à l’artiste depuis vingt ans et un nouveau regard porté sur son travail.

TATOUEURS, TATOUÉS

MUSÉE DU QUAI BRANLY

L'exposition revient sur les sources du tatouage et présente le renouveau de ce phénomène désormais permanent et mondialisé. Dans les sociétés dites « primitives », issue des mondes orientaux, africains et océaniens, le tatouage a un rôle social, religieux et mystique et accompagne le sujet dans ses rites de passage en l'incluant dans la communauté. À l'inverse, en Occident, on retient qu'il fut marque d'infamie, de criminalité, attraction de cirque (avec le phénomène des side-shows) puis marque identitaire de tribus urbaines.

MARCEL DUCHAMP

Centre Georges Pompidou

A travers une centaine d’œuvres, de toiles et dessins de celui qui voulait tuer la peinture, le Centre Pompidou consacre une exposition exceptionnelle à l’œuvre picturale de Marcel Duchamp, de 1910 à 1923. Approche inédite, volontairement paradoxale, l’exposition montre les tableaux de cet « anartiste » iconoclaste à partir des années 1920, et ses œuvres qui sont entrées dans l’histoire, comme Nu descendant l’escalier, Le grand Verre, ou La Mariée mise à nu par ses célibataires. Pour quelles raisons dupliquait-il ces œuvres dans sa Boîte-en-valise ? pourquoi regroupait-il consciencieusement ses peintures antérieures entre les mains d’un petit cercle de collectionneurs ? Peu connues en Europe, ces peintures, conservées pour la plupart au musée de Philadelphie, seront ainsi exceptionnellement réunies. Un événement en perspective…

HOKUSAÏ

Galerie Nationale du Grand Palais

Katsushika Hokusai (1760-1849) est aujourd’hui l’artiste japonais le plus célèbre à travers le monde. Son oeuvre peint, dessiné et gravé incarne la spiritualité et l’âme de son pays, particulièrement ses estampes de paysages, synthèse remarquable entre les principes traditionnels de l’art japonais et les influences occidentales. Conçue en deux volets, l’exposition présente 500 oeuvres exceptionnelles, dont une grande partie ne quittera plus le Japon à compter de l’ouverture de l’Institut Hokusai, à Tokyo, au printemps 2015

SONIA DELAUNAY

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Robert et Sonia Delaunay sont célèbres pour leur utilisation pionnière de la couleur que le public découvre, au début du XXe siècle, dans leurs premiers tableaux abstraits. Pourtant, l’oeuvre de Sonia Delaunay n’a jamais fait l’objet d’une rétrospective d’envergure en France. Rassemblant près de 400 oeuvres – peintures, décorations murales, gouaches, estampes, textiles, vêtements, etc. – l’exposition parisienne proposera une immersion dans la modernité de l’artiste.

LEE UFAN

Jardins du Château de Versailles

L’artiste coréen Lee Ufan est, après Guiseppe Penone, l’invité d’honneur du Château de Versailles depuis le mois de juin 2014.
Des œuvres de pierres et de plaques de métal posées avec une économie de moyens pour un art de la rencontre avec les "regardeurs",voilà ce que souhaite l’artiste.
«Je m'appuie toujours sur la formation traditionnelle reçue dans ma jeunesse dont le mode expressif et productif commence avec la concentration, un souffle ample et stable, pour donner lieu à la rencontre des formes organiques de la pensée, de la main, du pinceau, des couleurs, de la toile, de l'air et du temps.»

S'IL Y A LIEU JE PARS AVEC VOUS

BAL

L’autoroute est une boucle. D’un point de départ, on y revient toujours. Voilà cinq artistes partis sur la route à l’invitation du BAL. À la recherche d’une histoire, souvent la leur. L’autoroute, anonyme et pourtant si familière, devenue leur territoire de création, le terrain du «je».
Sophie Calle s’y installe, le temps d’une nuit. Julien Magre voyage toujours en famille.Stéphane Couturier est observateur.Alain Bublex dans sa voiture.Enfin, Antoine d’Agata, parti sur les traces de ses origines.
Pour tous, assurément, une invitation à se trouver, à se perdre... s’il y a lieu. »

JEFF KOONS

Centre Georges Pompidou

En partenariat avec le Whitney Museum of America Art de New York, le Centre Pompidou présente la première rétrospective majeure consacrée, en Europe, à l'oeuvre de Jeff Koons prenant pour la première fois la mesure complète de l’oeuvre de l'artiste américain, de 1979 à nos jours. 

Sculptures et peintures, venues du monde entier, composent cette rétrospective dont le parcours chronologique met en évidence les différents cycles du travail de l'artiste, depuis les premières oeuvres conçues dans une veine héritée du Pop art, aux oeuvres actuelles dialoguant avec l'histoire de l'art. 
Avec une présentation en avant-première de nouvelles créations de l'artiste américain, l'exposition présente aussi ses oeuvres les plus connues, qui sont devenues parmi les « icônes » les plus célèbres de l’art de notre temps, notamment Rabbit (1986), Michael Jackson and Bubbles (1988), Balloon Dog (1994-2000) et la série d’aquariums Equilibrium (1985).
Jeff Koons est devenu l'un des artistes contemporains les plus connus, importants, tout en demeurant parmi les plus controversés. Depuis 35 ans, il explore de nouvelles approches du « readymade » et de l'appropriation, jouant de la lisière entre culture des élites et culture de masse, poussant les limites de la fabrication industrielle et changeant le rapport des artistes au culte de la célébrité comme aux règles du marché.

FIAC 2014-(OFFI)CIELLE

LES DOCKS-CITÉ DE LA MODE ET DU DESIGN

(OFF)ICIELLE, le nouvel événement de la FIAC, se tiendra à Paris, du mercredi 22 au dimanche 26 octobre 2014 aux Docks - Cité de la Mode et du Design à Paris.
 Cette manifestation accueillera une soixantaine de galeries françaises et étrangères œuvrant dans le champ de l’art contemporain et de la création émergente sur une surface de 3700 m2. 


(OFF)ICIELLE explorera de nouveaux territoires en mettant l’accent sur la découverte de galeries, de jeunes artistes, mais aussi la redécouverte d’artistes peu ou pas mis en avant sur la scène artistique internationale. L’évènement proposera des galeries dont la programmation témoigne d’une aptitude particulière à décrypter la création contemporaine, à faire découvrir des talents, qu’ils soient émergents ou non.
Carrousel a organisé un parcours au sein de cette foire d’art contemporain avec un arrêt « coup de cœur » afin de rencontrer Maude Maris à la Galerie Gounod.

MARLÈNE MOCQUET

GALERIE LAURENT GODIN

« Tout est flux dans l’oeuvre de Marlène Mocquet. Tout, dans ses peintures et sculptures, est connexion de matière et d’énergie.Tout y est excitation, frayeur, plaisir, préciosité, allégorie, équilibre, déséquilibre, construction, déconstruction. Tout cela à la fois dans une oeuvre, contradictoire, discordante, antinomique, mais aussi cohérente car constamment contrôlée dans ses tensions. Il n’y a plus d’hommes, ni d’animaux, ni de nature représentés mais des matières vivantes. De l’huile, de l’acrylique, des cires, des laques, de la terre, tout cela comme un trop plein de lave qui proviendrait des tréfonds du corps et du cerveau de l’artiste. Un trop plein qui se déverserait et que les pinceaux, les doigts et toutes une gamme d’outils et d’objets orienteraient pour construire d’énigmatiques narrations pleines de vitalité. Des romans graphiques au dynamisme intense qu’on pourrait insérer parmi les oeuvres d’une généalogie d’artistes singuliers, de Jean Dubuffet à Wangechi Mutu, en passant par Dado. D’où les contrastes entre les larges espaces de la toile laissée brute et les excès de dépôt des masses de matières. D’où les récurrences des éléments convoqués : des oiseaux, des fraises, des pommes, des bougies, des mains et puis surtout des visages aux yeux disproportionnés et aux bouches grandes ouvertes. Des organes qui jouent un grand rôle dans les narrations de Marlène Mocquet, tout comme les ventres, de créatures de céramique réalisées à la Manufacture Nationale de Sèvres, creusés pour y déposer tout un monde en gestation. Des formes peintes ou sculptées qui s’étendent comme des flammes, comme un gaz qui rayonne du fait de sa température élevée. Une combustion qui génère les couleurs, surtout des bleus, des rouges, des jaunes ; un excédent de vitalité comme une absence d’ordre qui serait l’écho des excès du monde. »Alain Berland Carrousel vous propose une rencontre avec Marlène Mocquet au coeur de ses oeuvres dans la galerie Laurent Godin.

PABLO PICASSO

MUSÉE PICASSO

Le Musée Picasso est ouvert et je suis très heureuse de pouvoir vous accompagner dans la belle collection de l’Hôtel Salé maintenant rénové. Celle ci compte plus de 5000 œuvres, et plusieurs dizaines de milliers de pièces d’archives. Par sa qualité, son ampleur comme par la diversité des domaines artistiques représentés, elle est la seule collection publique au monde qui permette à la fois une traversée de tout l’œuvre peint, sculpté, gravé et dessiné de Picasso, comme l’évocation précise – à travers esquisses, études, croquis, carnets de dessins, états successifs de gravure, photographies, livres illustrés, films et documents - du processus créateur de l’artiste.

ART PARIS ART FAIR - Singapour et l'Asie du Sud Est

GALERIE NATIONALE DU GRAND PALAIS

Après la Russie et la Chine, Singapour et l'Asie du Sud Est sont les invités d'honneur de l'éditions 2015.

Cette invitation a été confiée à Iola Lenzi, commissaire d'expositions et chercheuse spécialiste de la scène Sud Asiatique, auteure de l'exposition "The Roving eye: Contemporary Art from Southeast Asia" présenté à la Fondation ARTER, Istanbul (septembre 2014)janvier 2015).
Une plateforme d'une dizaine de galeries singapouriennes montrera la diversité des talents en provenance du Cambodge, de Birmanie, de Malaisie, d'Indonésie, de Singapour, des Philippines, du Vietnam et de la Thaïlande.

L'édition 2015 se distingue par un nombre record de 30 solo-shows, disséminés au sein de la foire pour renforcer la cohérence des accrochages et approfondir le travail d'artistes à découvrir ou à re-découvrir: Fouad Belladone (Frédéric Moisan), Gerardo Custance (Galleria Camera Oscura), Aurélie Pétrel (galerie Houg), Sam Safran ( Galerie Claude Bernard), Nils Udo (Pierre Alain Challier, Niloufar Banisadr (Galerie 55bellechasse).

Du secteur général au secteur ArtDesign en passant par le secteur Promesses ce salon poursuit son objectif de mettre en avant l'exceptionnel renouveau de la scène internationale et parisienne !

EMMANUELLE LAINÉ

FONDATION D'ENTREPRISE RICARD

La Fondation d’Entreprise Ricard est un lieu incontournable de l’art contemporain Nous y découvrirons l’artiste française, née en 1973, Emmanuelle Lainé. Elle s’est d’abord intéressée à la manière dont des objets manufacturés sont fabriqués, à leur tenue, leur poids, leur résistance… Sa méthode consiste à les démonter, leur ouvrir le ventre et en observer les structures porteuses pour en réaliser ensuite, manuellement, des répliques approximatives, démembrées, croisées, amplifiant certains détails. À l’issue de lentes métamorphoses, ces objets sculpturaux gardent quelque chose de leur origine (une texture, une couleur, une technique…) mais, ayant perdu toute fonction, s’échouent à la surface d’espaces abstraits et blancs, sortes d’hybrides animales à demi-mortes, étrangement
 familières.

INSIDE

Palais de Tokyo

"Cette nouvelle saison, trois histoires sont racontées...Une exploration de la Chine réalisée par Jo-ey-Tang, une fusion des temps d'autrefois, d'aujourd'hui, et de demain inventée par David Mejkovic. Trois fables, trois écritures et leur phrases." Jean de Loisy Au cœur de ces trois écritures, celle d’Enrique Ramirez qui témoigne de l’histoire de son pays, le Chili, et des échanges et migrations dans un monde globalisé. Discussion autour de son dernier projet, « Los durnientes » évocation poétique et politique d’un épisode particulièrement sinistre de la dictature chilienne »

FETE DU GRAPHISME

CITÉ INTERNATIONALE DES ARTS

L’exposition UTOPIES & RÉALITÉ est consacrée à deux grands maîtres du design graphique contemporain, Kazumasa Nagai et Henning Wagenbreth. Ils ont, chacun, réussi ainsi, au cours de leur carrière, à transformer la commande initiale afin d’en faire une œuvre singulière au service de leurs clients et du public le plus large. Kazumasa Nagai, qui vit et travaille à Tokyo, est considéré au Japon comme l’un des plus grands graphistes et affichistes de sa génération. Ses affiches flamboyantes, aussi poétiques que lyriques, ont fait l’objet de publications dans le monde entier et remporté de nombreux prix. Henning Wagenbreth vit, travaille et enseigne à Berlin. Ce créateur prolifique, dessinateur hors pair et virtuose de la couleur, est un touche à tout du graphisme et de l’illustration.

UN ETE DANS LA SIERRA

CHATEAU DE RENTILLY

Le château a été entièrement repensé sur le plan architectural par Xavier Veilhan qui en a réalisé une œuvre étonnante couverte de verre. L’exposition présentée cet automne rassemble les artistes :Xavier Antin, Olivier Babin, Michel Blazy, Pierrette Bloch, Katinka Bock, Hubert Duprat, Hreinn Fridfinnsson, Dominique Ghesquière, Andy Goldsworthy, Thomas Grünfeld, Sigurdur Gudmundsson, Carsten Höller, Gordon Matta-Clark, Pratchaya Phinthong, Abraham Poincheval / Laurent Tixador, Erik Samakh, Joe Scanlan, Stéphane Thidet, Tunga, herman de vries Un été dans la Sierra, librement inspiré par l’ouvrage éponyme du naturaliste américain John Muir (1838-1914) rassemble une trentaine d’œuvres d’artistes de la collection intégrant en toute évidence l’idée de nature et le lien très direct entretenu par l’homme avec son environnement.

SOIREE CINEMA avec MARIE LOSIER

CITE INTERNATIONALE DES ARTS/MONTMARTRE

Bonjour New York, Bonjour L.A, Bonjour Celluloid !

Née en France, Marie Losier a travaillé pendant 21 ans comme programmatrice de films à l’Alliance française de New York. En parallèle, elle réalise de nombreux portraits intimes, poétiques et ludiques d’artistes d’avant-garde.
Revenue en Europe en 2014 et actuellement en résidence à la Cité internationale des arts, Marie Losier prépare - en parallèle à de nombreux autres projets - son prochain long métrage, Cassandro, the exotico ! une fiction documentaire sur une figure originale de la lutte mexicaine.

A l’invitation de l’équipe du Cinéma de la Nouvelle Lune, qui organise des séances estivales de projection en plein air, dans le jardin de la Cité des arts – Montmartre, Marie Losier nous offre une sélection de courts métrages produits par des cinéastes et artistes d’avant-garde de la scène new yorkaise et californienne.

Une soirée originale et décalée à ne pas manquer !

Places limitées

UNE HEURE, UN ARTISTE, NIELE TORONI

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

C'est avec Niele Toroni que nous passerons une heure au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris. L'artiste parcourt le monde en intervenant, avec une économie de moyens rigoureuse, sur tous les supports possibles : toile, papier, coton, toile cirée, mur, sol…

Cette peinture, aussi légère et aérée qu’elle se présente, engage totalement le corps de l’artiste. propose une nouvelle fois d’intervenir personnellement dans la salle d’exposition du muséé.

LE BORD DES MONDES

Palais de Tokyo

"Existe- t il une création hors de ce que nous appelons l'art et qui pourrait pourtant nous concerner ?"
Avec cette question posée Rebecca Lamarche-Vadel a conduit une aventure originale au sein du Palais de Tokyo.
Tout à la fois étonné, chahuté, le visiteur avance entre des pièces de scientifiques, chimistes, ingénieurs, philosophes.
Mais il est également apaisé par la poésie toute spirituelle de certaines oeuvres; la suite blanche en relief de Laurent Derobert donne un écho à la suite au fusain de Marc Couturier, dans l'exposition Inside.

Conversation avec James Webb

GALERIE IMANE FARES

Conversation avec James Webb. L'artiste contemporain sud africain est aussi musicien expérimental. Il réalise des installations à grande échelle dans des galeries, des musées et également des interventions dans l'espace public depuis 2001. Son oeuvre analyse la nature des croyances et la dynamique de la communication dans notre monde contemporain, en utilisant l'ellipse, le déplacement et l'humour.

ANISH KAPOOR

Jardins du Château de Versailles

Anish Kapoor à Versailles ou comment selon lui "bouleverser l'équilibre et inviter le chaos", tout en "préservant l'équilibre de ce lieu historique" ? Après Léviathan réalisé en 2011 pour la Monumenta au Grand Palais, l'artiste britannique d'origine indienne, figure majeure de l'art contemporain investit les lieux du roi Louis XIV. Il présente "Une corne d'abondance de 50 mètres de long jetée sur le tapis vert du parc de
Versailles. C’est la demesure d’Anish Kapoor à l’échelle du Roi Soleil. »
Je vous propose une visite de ses installations monumentales dans les jardins de Versailles et au Jeu de paume .

ATELIERS D'ARTISTES

CITÉ INTERNATIONALE DES ARTS

Un lieu inouï, bucolique au coeur de Montmartre...c'est rue Norvins que sont installés pour quelques mois des artistes de tous pays. Ils ont un projet à entreprendre, le souhait de confronter leur travail, de mettre à profit ce temps à l'écart. Ce sont donc quelques uns de ces artistes que nous irons rencontrer dans l'intimité de leur atelier.

ORACLES DU DESIGN

LA GAÎTE LYRIQUE

La Gaîté lyrique et le Centre national des arts plastiques ont choisi de placer le design, les designs, au coeur de leur premier partenariat. Carrousel propose de vous présenter la collection d'une succession de visions et d'interprétations sur l'évolution du paysage domestique et des façons d'habiter le monde. "Le design peut être vu comme un oracle qui nous fait part de notre destin. Il est ultra léger pour mieux voyager, potelé pour nous protéger, bourgeois pour nous rassurer, intimiste pourrons cajoler. Il est méditatif pour nous apaiser, figuratif pour nous ravir, absurde pour nous interroger, brut pour nous attacher. Il est virtuel pour nous transporter" Lidewij Edelkoort

ORACLES DU DESIGN

LA GAÎTE LYRIQUE

Simples, humbles, curieuses, gonflées, mutantes…sont les formes des objets rassemblés à la Gaîté lyrique comme des Oracles, « ces messagers capables de nous éclairer sur nos états d’âme et notre rapport au monde ».
Ces objets sélectionnés par Lidwij Edelkoort sont emblématiques de nos vies et constituent un parcours apaisant
pour nous inviter à porter un regard original sur la collection design et arts décoratifs.

Vu par Matthieu Cossé

APPARTEMENT

"Appartement est un décor. Un décor au milieu de la ville où se jouent des scènes d'intérieurs.
J'y ai réalisé un ensemble de portraits de ce lieu. Revenu dans mon atelier, j'ai ruminé ces souvenirs et en ai fait d'autres dessins. Dans tous j'ai éprouvé le plaisir de décrire l'apparence des choses sans chercher à contrer l'impossibilité de nommer totalement le réel."
Exposition du 20 au 28 mars de 15h à 19h.

PIERRE BONNARD

Musée d'Orsay

Attentif à tous les mouvements contemporains, de l'impressionnisme au fauvisme en passant par le cubisme et le surréalisme, Pierre Bonnard a suivi un chemin singulier. Il affronta en solitaire les défis d'une peinture en mutation et mena durant toute sa vie une réflexion obstinée sur le métier de peintre. Bonnard fut loin de faire l'unanimité. "Ce n’est vraiment pas un peintre moderne, il obéit à la nature", disait de lui Picasso. Ce à quoi Matisse répondait avec conviction et amitié : "De nous tous, c’est Bonnard le plus grand."

BRUCE NAUMAN

Fondation Cartier

La Fondation Cartier pour l’art contemporain a le privilège de présenter la première exposition majeure de l’artiste américain Bruce Nauman à Paris depuis plus de 15 ans. Pour cette occasion, l’artiste a sélectionné une série d’œuvres récentes, présentées pour la première fois en France à côté d’installations plus anciennes. L’ensemble représente un large éventail des mediums explorés tout au long de sa carrière et reflète l’attention très particulière que Bruce Nauman porte à l’environnement immédiat entourant ses œuvres et à l’implication physique et sensible des spectateurs.

LA VIE MAGNIFIQUE

Palais de Tokyo

LA VIE MAGNIFIQUE est la nouvelle exposition du PALAIS DE TOKYO
Plusieurs artistes sont à l'honneur dans ce lieu toujours en ébullition créative :
UGO RONDINONE : I ♥ JOHN GIORNO" est la première rétrospective mondiale sur la vie et l’œuvre du poète américain John Giorno (né en 1936, vit à New York), figure majeure de la scène underground américaine des années 1960. L’exposition est conçue par l’artiste suisse Ugo Rondinone (né en 1964, vit à New York) comme une œuvre à part entière, sous la forme d’une déclaration d’amour.
RAGNAR KJARTANSSON né en 1976 a une œuvre singulière qui se situe à la croisée de la performance et du cinéma, de la sculpture et de l’art lyrique, de la peinture de plein air et de la musique : « Parfois on a besoin d’ajouter un peu de théâtre dans la vie et vice versa. »
MELANIE MATRANGA : « J’utilise plus des structures émotionnelles que des structures formelles, les émotions générées par l’écoute de la musique, la gêne provoquée par la vue d’une scène érotique dans un espace public sans que l’on s’y attende... passer par des chemins très détournés comme ces structures pour exprimer quelque chose sans jamais bien y arriver. »

LA COREE - ART PARIS - ART FAIR

GALERIE NATIONALE DU GRAND PALAIS

La COREE est à l’honneur pour le Salon Art Fair-Art Paris en 2016.

« Après Singapour et l’Asie du Sud-Est, Art Paris Art Fair réaffirme son identité résolument tournée vers l’Est en accueillant la Corée, pays dont la création contemporaine sera mise en lumière dans le cadre de l’année France-Corée en 2016.
Confiée à la commissaire d’expositions Sang A Chun, cette invitation soulignera la richesse de la scène artistique du « pays du matin calme », depuis l’émergence d’un art contemporain spécifique dans les années 1980 jusqu’à l’effervescence actuelle. Au programme, une plateforme de galeries coréennes invitées venues de Séoul, Busan et de Daegu, des conférences, des performances, un programme de vidéos… »
.............................................................................................................................................
KOREA is honored for the Art Fair Art Salon Paris in 2016 .

"After Singapore and Southeast Asia , Art Paris Art Fair reaffirms its identity firmly focused on the East by hosting Korea , a country whose contemporary creation will come to light in the course of the year France - Korea 2016 .
Entrusted to the commissioner of exhibitions Sang Chun A , this invitation will highlight the richness of the artistic scene of the " land of morning calm " since the emergence of a specific contemporary art in the 1980s to the present turmoil. In the program, invited a Korean galleries platform came from Seoul , Busan and Daegu , lectures , performances, a video program ... "

LA MARECHALERIE

LA MARECHALERIE

Une école d'architecture qui doit être un observatoire sur le monde - un lieu ouvert à toutes formes d'expression - car enseigner l'architecture c'est aussi faire comprendre aux étudiants les composantes de la société contemporaine. Dans cet esprit, l'école ouvre un centre d'art contemporain qui accueille des artistes proposant une approche du projet différente, c'est-à-dire une façon originale d'analyser et de voir les problèmes posés par une situation urbaine. Je vous propose de découvrir une exposition ainsi qu’un lieu.

ADRIEN M et CLAIRE B

PALAIS DE LA DECOUVERTE

Paradoxes mathématiques, illusions typographiques, métaphores en mouvement dessinent les paysages de cette exposition. Arpenter un espace numérique luxuriant, toucher du doigt des algorithmes, éprouver la matière de la lumière deviennent des territoires imaginaires à explorer ”. Adrien Mondot et Claire Bardainne. La compagnie Adrien M / Claire B crée des formes allant du spectacle aux installations dans le champ des arts numériques et des arts vivants

UNE HEURE, DEUX ARTISTES, DEUX LIEUX

COLLEGE DES BERNARDINS

Une heure, deux lieux artistiques du 5ème, le Collège des Bernardins et la Galerie Perception Park..

PAULINE BASTARD, travaille avec tout ce qui est à sa portée de main et le fairel’emmène dans des projets « aux limites de l’impossible ».

KIRILL UKOLOV, "plasticien amateur de sciences, et LAURENT DEROBERT, savant esthète converti à l’art, dont les trajectoires créatives, en un sens symétriques, convergent en des interrogations communes sur la plasticité de la pensée."
Une pause avec un petit café gourmand dans la Galerie Perception Park sera l'occasion de discuter avec les artistes ou le commissaire de l'exposition.

UNE BREVE HISTOIRE DE L'AVENIR

MUSEE DU LOUVRE

Cette splendide exposition a été conçue par Jean de Loisy en collaboration avec Dominique de Font-Réaulx conservatrice du musée du Louvre et avec comme référence le livre, la pensée de Jacques Attali qui propose une manière de questionner notre avenir en se penchant sur le passé. C'est une exposition sur l’histoire de nos sociétés de la préhistoire à aujourd’hui et de notre capacité à influencer l’avenir. Elle réunira des chefs d’œuvres de toutes les civilisations, anciennes et contemporaines avec l'invitation faites à des artistes d'aujourd'hui à réaliser des oeuvres pour cette occasion. Le musée du Louvre n’est pas qu’un musée de chefs-d’œuvre du temps passé, il est aussi un lieu actif sur le présent. Jacques Attali a écrit dans sa Brève histoire de l’avenir que pour penser ce qui advient « il faut remonter au plus loin de ce qu’est l’homme. » Elle reflète la vocation du Louvre : « Être vivant dans l’histoire » et offre au public la possibilité d’explorer leurs racines tout en dialoguant avec des artistes contemporains qui envisagent l’avenir ( Tomàs Saraceno, Ai Weiwei..).

JEAN-MICHEL ALBEROLA

Palais de Tokyo

ARPENTER L'INTERVALLE
"L'art n'est pas seulement une histoire. Il a aussi une géographie. Ses territoires ont les noms des grandes disciplines: sculpture, peinture, cinéma par exemple."

Jean Michel Albérola est de ces artistes qui avec la politique, la littérature, le cinéma affirme "la nécessité pour le peintre d'une extension de leur vision littérale."

Stéphane Calais, Vivien Rougeaud, Shana Moulton, Babi Badalov et Martin Soto Climent ont conçu des oeuvres dispersées dans le Palais sur le mode de -l'anémochorie-dispersion des graines par le vent.

A nous de nous réjouir de l'intensité de ce bel accrochage !

HUANG YOUNG PING- MONUMENTA

GALERIE NATIONALE DU GRAND PALAIS

Aurélie Filippetti a choisi Huang Yong Ping, artiste d’origine chinoise vivant à Paris depuis 1989, pour investir le Grand Palais à l’occasion de la prochaine Monumenta du printemps 2016.
Découvert aux Magiciens de la Terre en 1989 au centre Pompidou, Ping est l’auteur d’une ménagerie d’ombres qui a investi la chapelle des Petits-Augustins à Paris (l’Arche, 2009 ), le Musée océanographique de Monaco (la pieuvre géante Wu Zei,2010) ou l’estuaire de la Loire (Serpent d’océan, 2012). Pour illustrer la peur du «péril jaune», il a aussi été capable de confiner criquets et scorpions s’entretuant, non sans réactions des associations de défense d’animaux.
.................................................................................................................................
Aurélie Filippetti chose Huang Yong Ping , Chinese artist living in Paris since 1989, to invest the Grand Palais during the next Monumenta spring 2016. Discovered the Magicians of the Earth in 1989 at the Pompidou Centre , Ping the author of a menagerie of shadows who invested the chapel of the Petits-Augustins in Paris ( the Ark, 2009), the Oceanographic Museum of Monaco ( the giant octopus Wu Zei , 2010) or the Loire estuary ( Snake ocean, 2012). To illustrate the fear of the "yellow peril" , he was also able to confine crickets and scorpions killing each other , not without reactions associations defending animals.

QUI A PEUR DES FEMMES PHOTOGRAPHES ?

Musée d'Orsay

Cette exposition et la publication qui l'accompagne sont les premières du "genre" en France. Elles s'appuient sur des recherches nouvelles comme sur de nombreuses histoires de la photographie qui, depuis une quarantaine d'années, ont réévalué l'extraordinaire contribution des femmes au développement du medium, Le phénomène est en effet appréhendé à travers ses manifestations aussi bien en Europe – essentiellement en France, Grande-Bretagne et Allemagne – qu'aux Etats-Unis, de l'invention officielle de la photographie en 1839 jusqu'en 1945.

SOUDAIN LA NEIGE

MAISON D'ART BERNARD ANTHONIOZ

Jeune centre d’art contemporain créé en 2006 à l’initiative de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, la Maison d’Art Bernard Anthonioz s’insère à Nogent-sur-Marne dans l’ensemble géré par la Fondation, regroupant la Maison Nationale des Artistes — maison de retraite pour artistes âgés — et deux ensembles d’ateliers d’artistes - le Hameau et la Cité Guy Loë. C’est dans ce cadre que nous verrons « Soudain la neige ». Evocation du temps, celui qu’il fait, celui qui passe, l’exposition rend compte d’une brèche. Celle qui s’ouvre lorsque la neige recouvre et transforme un paysage et qu’une réalité se superpose à une autre.

GUSTAVE MOREAU et GEORGES ROUAULT

MUSEE GUSTAVE MOREAU

Ce musée inoubliable ouvre à nouveau ses portes après une belle rénovation. Entièrement pensé par Gustave Moreau (1826-1898) il fut aussi la maison familiale du peintre. Les appartements du premier étage se présentent comme un petit musée sentimental où sont accrochés portraits de famille et œuvres offertes pas ses amis Théodore Chassériau ou Edgar Degas. Les deuxième et troisième étages sont occupés par d’immenses ateliers présentant plusieurs centaines de peintures et aquarelles. Plus de quatre mille dessins sortent de la muraille et donnent un large aperçu des techniques et des sujets de celui qui fut le maître incontesté du Symbolisme français.

MAUDE MARIS

GALERIE ISABELLE GOUNOD

Une artiste à suivre absolument ! La peinture de Maude Maris se donne à voir comme une nature morte silencieuse. Mais elle est aussi une subtile construction architecturale et un dialogue créatif avec ses petits objets moulés. Une peinture pleine, lisse, créant juste la distance nécessaire à notre regard.

SAMUEL GRATACAP

BAL

À l’occasion du lancement de son nouveau « Prix LE BAL de la jeune création », LE BAL présente l’exposition EMPIRE consacrée au travail de Samuel Gratacap (né en 1982). « Situé en Tunisie à 7 km du poste de frontière avec la Libye, le camp de Choucha est devenu un lieu de transit pour plusieurs centaines de milliers de réfugiés d’origine subsaharienne qui ont dû fuir la guerre en Libye. Depuis 2011, date d’apparition du camp dans le désert tunisien, j’ai suivi le quotidien des réfugiés. Mon travail photographique et vidéo rend compte de l’espace-temps particulier de ce lieu de vie marqué par l’attente. L’attente liée aux différentes étapes des demandes d’asile déposées par les réfugiés qui se mêle à la tension de ces destins suspendus dans un lieu temporaire, devenu pérenne par la force des choses, pour finalement disparaître. »

UN ARTISTE DANS SON ATELIER

CITE INTERNATIONALE DES ARTS/MONTMARTRE

Un jardin aux mille bosquets et petits chemins dans Paris, à l'écart de la foule, tout près de la Basilique du Sacré Coeur, une résidence d'artistes venus de tous pays dans une exigence de création et de dialogue.

Les artistes, que nous rencontrons à chaque saison, confrontent notre regard à leur approche créative.

ANISH KAPOOR

Jardins du Château de Versailles

Anish Kapoor à Versailles ou comment selon lui "bouleverser l'équilibre et inviter le chaos", tout en "préservant l'équilibre de ce lieu historique" ? Après Léviathan réalisé en 2011 pour la Monumenta au Grand Palais, l'artiste britannique d'origine indienne, figure majeure de l'art contemporain investit les lieux du roi Louis XIV. Il présente "Une corne d'abondance de 50 mètres de long jetée sur le tapis vert du parc de Versailles. C’est la demesure d’Anish Kapoor à l’échelle du Roi Soleil. » Je vous propose une visite de ses installations monumentales dans les jardins de Versailles et au Jeu de paume .

AKAA - Also Known As Africa

CARREAU DU TEMPLE

- Des visites privées pour vos invités -
Je vous invite à nous retrouver pour la première édition de cette toute nouvelle foire AKAA, au Carreau du Temple du 3 au 6 décembre 2015, sur un choix de galeries et d’œuvres sélectionnées.
Nous vous accompagnerons en groupe de 6, pas plus, pour une conversation ambulante. Notre visite se terminera par une coupe de champagne et la remise du catalogue de la Foire.

UN ETE DANS LA SIERRA

CHATEAU DE RENTILLY

Le château a été entièrement repensé sur le plan architectural par Xavier Veilhan qui en a réalisé une œuvre étonnante couverte de verre. L’exposition présentée cet automne rassemble les artistes :Xavier Antin, Olivier Babin, Michel Blazy, Pierrette Bloch, Katinka Bock, Hubert Duprat, Hreinn Fridfinnsson, Dominique Ghesquière, Andy Goldsworthy, Thomas Grünfeld, Sigurdur Gudmundsson, Carsten Höller, Gordon Matta-Clark, Pratchaya Phinthong, Abraham Poincheval / Laurent Tixador, Erik Samakh, Joe Scanlan, Stéphane Thidet, Tunga, herman de vries Un été dans la Sierra, librement inspiré par l’ouvrage éponyme du naturaliste américain John Muir (1838-1914) rassemble une trentaine d’œuvres d’artistes de la collection intégrant en toute évidence l’idée de nature et le lien très direct entretenu par l’homme avec son environnement.

SAMUEL GRATACAP

BAL

À l’occasion du lancement de son nouveau « Prix LE BAL de la jeune création », LE BAL présente l’exposition EMPIRE consacrée au travail de Samuel Gratacap (né en 1982). « Situé en Tunisie à 7 km du poste de frontière avec la Libye, le camp de Choucha est devenu un lieu de transit pour plusieurs centaines de milliers de réfugiés d’origine subsaharienne qui ont dû fuir la guerre en Libye. Depuis 2011, date d’apparition du camp dans le désert tunisien, j’ai suivi le quotidien des réfugiés. Mon travail photographique et vidéo rend compte de l’espace-temps particulier de ce lieu de vie marqué par l’attente. L’attente liée aux différentes étapes des demandes d’asile déposées par les réfugiés qui se mêle à la tension de ces destins suspendus dans un lieu temporaire, devenu pérenne par la force des choses, pour finalement disparaître. »

PICASSO MANIA

Galerie Nationale du Grand Palais

L’exposition revient sur la confrontation féconde que les artistes contempo­rains ont menée, depuis les années 1960, avec l’œuvre de Picasso. A la fois chronologique et thématique, le propos retrace les différents mo­ments de la réception critique et artistique de l’œuvre de Picasso, les étapes de la formation du mythe

WARHOL UNLIMITED

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

A l’occasion de la première présentation en Europe des Shadows (1978-79) dans leur totalité, le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris consacre une exposition exceptionnelle à Andy Warhol (1928-1987). Avec plus de 200 oeuvres, elle met en valeur la dimension sérielle de l’oeuvre de Warhol, aspect incontournable de son travail, et sa capacité à repenser les principes de l’exposition. Conservée à la Dia Art Foundation, les Shadows, étonnant ensemble de 102 toiles sérigraphiées de 17 couleurs différentes se déploient sur une longueur de plus de 130 mètres. Elles rappellent de façon magistrale la capacité de Warhol à ébranler les conventions de l'art, depuis la conception des oeuvres jusqu'à leur mise en scène.

UNE HEURE DANS QUELQUES GALERIES

GALERIE JOUSSE ENTREPRISE

Une heure dans quelques galeries du Marais, Galerie Jousse Entreprise, Galerie Isabelle Gounod et Galerie Anne Barrault et les artistes :
TIM EITEL travaille tous les sujets de la peinture entre figuration et abstraction, entre figure et architecture.
MAUDE MARIS conçoit ses peintures silencieuses à mi-chemin entre peinture et architecture.
STEPHANIE SAADE qui fait « transparaître à travers des manipulations simples la fragmentation qui existe derrière l’apparence d’intégrité que présentent les objets. »

PARIS - PHOTO 2015

Galerie Nationale du Grand Palais

Quelques places à saisir !
Pour sa 19e édition, PARIS-PHOTO 2015 se veut éclectique, avec 144 galeries issues de 33 pays qui investiront la nef du Grand Palais, et mixeront pour l'occasion œuvres historiques et travaux contemporains.
Sous la grande verrière du Grand Palais, les points de vue se multiplient : on pourra comparer les photos de mode aux confins de l’absurde et du sublime de Guy Bourdin avec celles de Brigitte Zieger, qui s'attache à dénoncer l’image de la femme véhiculée par les média, ou contempler à l'infini les paysages américains de Stephen Shore…

ASIA NOW

ESPACE PIERRE CARDIN

"Ouvrir, décloisonner, découvrir et partager: ASIA NOW Paris Asian Art Fair est une foire à taille humaine (une vingtaine de galeries invitées) qui invite à repenser l’art contemporain asiatique.
Face aux stéréotypes et aux racourçis, il s’agit aujourd’hui de redonner la parole aux artistes, aux critiques, aux collectionneurs qui suivent cette scène depuis longtemps et aux galeries qui défendent la richesse et la diversité artistiques de cette partie du monde."

!PICASSO!

MUSÉE PICASSO

Le Musée Picasso fête ses 30 ans !

Cette exposition et nouvel accrochage, depuis l'ouverture du musée en 2014, raconte une histoire de Pablo Picasso depuis son premier voyage à Paris.
Pour cette traversée dans l'oeuvre de l'artiste voici une grande démonstration de peintures, sculptures, gravures et dessins ainsi qu'une documentation très riches de lettres, vidéos de ceux qui l'ont accompagné.

Here The Seats are Vacant de SHIVA SANJARI

Cité internationale des arts/Marais

Une soirée à ne manquer sous aucun prétexte ! (Places limitées)
La réalisatrice Shiva Sanjari est née en 1980 à Téhéran. Le temps d'une soirée elle présentera son documentaire, Here The Seats Are Vacant, sélectionné au dernier La Femme International Film Festival.
Il retrace la vie de Shahrzad, une jeune fille iranienne vendue à l'âge de 12 ans et contrainte de travailler dans les cabarets de Téhéran. D'abord danseuse puis actrice Shahrzad devient la première femme réalisatrice en 1977. La révolution islamique de 1979 met un terme brutal à sa carrière. Emprisonnée à Evin puis placée en hôpital psychiatrique , Shahrzad aujourd'hui âgée de 72 ans se livre devant la caméra de Shiva Sanjari.

HERE THE SEATS ARE VACANT

Cité internationale des arts/Marais

Une soirée à ne manquer sous aucun prétexte ! (Places limitées) La réalisatrice Shiva Sanjari est née en 1980 à Téhéran. Le temps d'une soirée elle présentera son documentaire, Here The Seats Are Vacant, sélectionné au dernier La Femme International Film Festival. Il retrace la vie de Shahrzad, une jeune fille iranienne vendue à l'âge de 12 ans et contrainte de travailler dans les cabarets de Téhéran. D'abord danseuse puis actrice Shahrzad devient la première femme réalisatrice en 1977. La révolution islamique de 1979 met un terme brutal à sa carrière. Emprisonnée à Evin puis placée en hôpital psychiatrique , Shahrzad aujourd'hui âgée de 72 ans se livre devant la caméra de Shiva Sanjari.

ANSELM KIEFER Une peinture en metamorphose

Centre Georges Pompidou

Première impressionnante rétrospective présentée en France depuis trente ans, l'exposition Anselm Kiefer retrace l'ensemble de la carrière de l'artiste allemand, de la fin des années soixante à aujourd'hui, à travers près de 150 œuvres. C’est une exposition sensible qui montre l’étendue des reflexions et recherches de l’artiste allemand. D’immenses peintures, en provenance d'importantes collections privées et publiques dans le monde dialoguent avec des installations, des vitrines, des ouvrages en séquences thématiques.
.................................................................................................................................
Impressive first retrospective presented in France for tirty years, the exhibition Anselm Kiefer recount the entire work of the german artist, from the end of the 60s till today, through more than 150 works
It’s a sensitive exhibition that shows the extent artist’s reflections and research. Huge paintings coming from big private collections dialogue with installation, showcases and books in thematic sequences.

ANDY WARHOL

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

2016 ! Une nouvelle année s'invite; l'occasion pour moi de vous transmettre mes voeux associés à mon désir de continuer à vous surprendre, à vous émouvoir et à partager l'actualité de la culture artistique contemporaine. J'ai eu beaucoup de plaisir en 2015 à vous interpeler sur les expositions de Niki de Saint Phalle et Hokusaï au Grand Palais, Marcel Duchamp et Jeff Koons au Centre Pompidou, Inside et La Vie Magnifique au Palais de Tokyo, Anish Kapoor dans les Jardins du Château de Versailles, Une brève histoire de l'avenir au Musée du Louvre et d'artistes dans leurs ateliers de la Cité internationale des Arts. Au programme de 2016 de magnifiques rendez vous avec Andy Warhol au Musée d'Art Moderne, Qui a peur des femmes photographes ? au Musée d'Orsay, Jean-Michel Albérola au Palais de Tokyo, Henri Le Douanier Rousseau au Musée d’Orsay et d’autres encore dont je vous réserve la surprise ! A bientôt donc pour toute cette actualité généreuse qui rythmera l’année avec force notre quotidien. Corinne Cossé-Le Grand

MIGUEL BARCELO

MUSÉE PICASSO

Miquel Barceló est accueilli au Musée Picasso. Il est le premier artiste contemporain, né à Majorque en 1957, invité à présenter une exposition monographique à l’Hôtel Salé depuis sa réouverture en 2014.

L’exposition, intitulée « Sol y sombra » présentera un ensemble de peintures, sculptures, céramiques et œuvres sur papier des années 1990 à aujourd’hui. Le parcours se développera autour des divers domaines de création de l’artiste et mettra en avant les affinités de son œuvre avec les attitudes, les motifs et les processus créatifs de Pablo Picasso.
..................................................................................................................................................................
Miquel Barceló is hosted at the Picasso Museum . He is the first contemporary artist , born in Mallorca in 1957, invited to present a solo exhibition at the Hôtel Salé since its reopening in 2014.

The exhibition, entitled " Sol y sombra " will present a collection of paintings, sculptures, ceramics and works on paper from the 1990s to today. The course will develop around the various artist's creative fields and highlight the affinities of his work with the attitudes, motives and creative processes of Pablo Picasso.

ART PARIS ART FAIR

Galerie Nationale du Grand Palais

Art Paris Art Fair est le rendez-vous du printemps de l’art moderne et contemporain à Paris. Il réunit au Grand Palais 143 galeries de 20 pays dont la première fois l’Azerbaïdjan, la Colombie et l’Iran.

Art Paris Art Fair réaffirme son identité résolument tournée vers l’Est en mettant à l’honneur la Corée du Sud avec un exceptionnel panorama de la création du « pays du matin calme » à l’occasion des célébrations de l’année France-Corée.
.............................................................................................................................................................
Art Paris Art Fair is the appointment of the spring of modern and contemporary art in Paris. It meets at the Grand Palais 143 galleries from 20 countries, including the first time Azerbaijan , Colombia and Iran.

Art Paris Art Fair reaffirms its identity resolutely turned towards the East in showcasing South Korea with an exceptional view of the creation of the " land of morning calm " on the occasion of the celebrations of the year France - Korea .

CERAMIX ou une matière dans tous ses états

La maison rouge - Fondation Antoine de Galbert

Issue de la collaboration entre la Cité de la céramique de Sèvres, La maison rouge à Paris et le Bonnefanten Museum à Maastricht, Ceramix propose de découvrir 250 objets en céramiques réalisés par une centaine d’artistes de 25 nationalités différentes entre le XX et le XXIe siècle. Organisée de manière chronologique et thématique, cette exposition se déroule simultanément à La Maison Rouge et à la Cité de la céramique de Sèvres ( de Rodin à Marlène Mocquet en passant par Picasso...)
Sur la photo ci jointe: céramique de Marlène Mocquet.
.............................................................................................................................................
The result of collaboration between the City of Ceramics in Sèvres, La Maison Rouge in Paris and the Bonnefanten Museum in Maastricht, Ceramix offers to discover 250 ceramic objects made by a hundred artists from 25 different nationalities between the twentieth and the twenty-first century. Organized chronologically and thematically, the exhibition, which takes place simultaneously at La Maison Rouge and the City of Ceramics in Sèvres from Rodin to Marlène Mocquet...
On the picture attached: ceramic Marlène Mocquet.

GERARD FROMANGER

Centre Georges Pompidou

Gérard Fromanger s’impose comme une figure de la scène artistique dès les années 1960. Par sa peinture figurative aux aplats contrastés, il s’inscrit dans la Nouvelle Figuration.

Il est l’un des fondateurs de l’Atelier des Beaux-Arts en 1968 d’où sortiront tant d’affiches politiques. Par la suite, et dans le même esprit, il tournera avec Jean-Luc Godard des "films tracts".
Gérard Fromanger, par son ouverture sur le monde qui l’entoure et palpite, gagne une large reconnaissance dans les années 1970.
L’exposition au Centre Pompidou s’attache, par la cinquantaine d’œuvres assemblées qui couvrent de 1964 à 2015, à rendre perceptible au visiteur au gré d’un parcours non chronologique, les expressions du dualisme qu’il situe au cœur de son art : passion picturale et souci du monde.
Une parcours très vibrant en perspective !
.......................................................................................................................................
Gérard Fromanger itself as a figure of the art scene in the 1960s by its figurative painting with contrasting flat areas , it is in the New Figuration .

He is a founder of the Atelier des Beaux- Arts in 1968 where both come out of political posters . Subsequently, and in the same spirit , he toured with Jean-Luc Godard for " leaflets films."
Gérard Fromanger by its openness to the world around and beats , gaining wide recognition in the 1970s .
The exhibition at the Centre Pompidou is committed , through fifty works assemblies that cover from 1964 to 2015, to make perceptible to the visitor at the option of a non- chronological , expressions of dualism that is at the heart of its art : pictorial passion and world attention .
A very vibrant journey ahead!

MYLINH NGUYEN et JOSE LEVY

MUSEE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE

Le musée de la chasse et de la nature présente ces deux artistes de retour de résidence à la VILLA KUYOYAMA à KYOTO: - "Les petits dieux de misère", issus du tournage de métaux cuivreux de MYLINH NGUYEN, s’inscrivent dans la continuité du travail de la créatrice autour des paradoxes et des contrastes : la grâce et le malaise, l’univers de la mécanique et celui du vivant… Présentés sous forme d’installation sonore, ils résultent d’une collaboration avec Pablo Salaün. - JOSE LEVYnavigue entre les arts plastiques et les arts décoratifs. Son Veilleur (Samurai),symbole de la réouverture de la Villa KUYOYAMA, renait au musée de la Chasse et de la Nature. Les visiteurs sont invités à contempler une nouvelle sculpture-lanterne construite spécialement pour le musée selon la technique japonaise ancestrale de Nebuta qui met en œuvre le papier et le bambou.

ENTRE PLASTICIENS ET PERFORMANCE DANSEE

MUSEE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE

Mylinh Nguyen( spécialiste dans le tournage de métaux cuivreux) est de retour de sa résidence à la Villa Kuyoyama au Japon et présente ses "Petits dieux de misère".
Et José Lévy conçoit un travail qui navigue entre les arts plastiques et les arts décoratifs.

Marie Orts développera une performance dansée dans l'espace s’inspire de la série de l’artiste japonais Hiroshi Sugimoto (Dioramas, 1976) dans laquelle il photographie des mises en scène d’animaux naturalisés dans leur environnement derrière les vitrines des muséums d’histoire naturelle. Il piège le spectateur qui, observant la photographie, pense que les sujets captés sont vivants, quand il ne s’agit que d’une mise en scène. Le point de départ de cette série est le postulat culturel courant selon lequel les appareils photo montrent toujours la réalité brute. La performeuse reprend ainsi le concept de cette supercherie pour créer une chorégraphie unique.
..........................................................................................................................................................
Mylinh Nguyen ( specialist in copper alloys location ) is back from his residence at Villa Kuyoyama Japan and presents its " Small misery of the gods."
And José Levy designs a work that sails between the visual arts and the decorative arts .
Marie Orts develop a dance performance in space is inspired by the series of Japanese artist Hiroshi Sugimoto ( Dioramas, 1976) in which he staged photography of stuffed animals in their environment behind the windows of museums of natural History. It traps the viewer , watching photography, think the subjects are captured alive, when it is only a stage . The starting point of this series is the common cultural assumption that the cameras always show the raw reality . The performer and takes the concept of this deception to create a unique choreography.

ALBERT MARQUET

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Le Musée d’Art moderne consacre à Albert Marquet (1875-1947), une importante monographie regroupant plus d’une centaine d’œuvres -peintures et dessins-, certaines montrées pour la première fois en France. Le parcours chronologique et thématique de l’exposition permet de redécouvrir un artiste inclassable qui a évolué avec les mouvements de l’époque, du post-impressionnisme au fauvisme, tout en conservant son indépendance stylistique.
.......................................................................................................................................................
The Museum of Modern Art dedicated to Albert Marquet (1875-1947) , an important monograph of more than a hundred works -paintings and designs- , some shown for the first time in France . The chronological and thematic route of exposure to rediscover an unclassifiable artist who played with the movements of the time, the post- Impressionism to Fauvism , while maintaining its stylistic independence.

UNE HEURE, UN CHOREGRAPHE AU MUSEE

Centre Georges Pompidou

Que se passerait-il si on présentait une chorégraphie comme une exposition ?
Cette question constitue le point de départ de Work / Travail / Arbeid, de la danseuse et chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker.
Pour y répondre l'artiste a réinventé cette chorégraphie en fonction des conditions temporelles, spatiales et perceptuelles radicalement différentes dans un musée.
Une heure au Centre Pompidou entre chorégraphie et conversation.
......................................................................................................................................................
What would happen if the choreography was presented as an exhibition?
This question is the starting point of Work / Work / Arbeid , the dancer and choreographer Anne Teresa De Keersmaeker.
To meet the artist reinvented this choreography based on temporal, spatial and perceptual radically different in a museum.
An hour at the Centre Pompidou between choreography and conversation.

NOEMIE GOUDAL , sculpteur de paysages photographiques

BAL

NOEMIE GOUDAL crée des sculptures photographiques ambigües, par imposition, dans un paysage naturel, de structures en papier fabriquées de toutes pièces. Ces éléments architecturaux (escaliers, dômes, tours…) ou cosmiques (ellipses…), sont placés dans des océans vierges ou des étendues désertes. En s’attardant sur ces formes oniriques, le regard décèle aisément la trace d’artifices (plis, imperfections, cordes, câbles,…) caractéristiques d’objets en deux dimensions conçus pour l’unique finalité de la photographie.
...............................................................................................................................................................
NOEMIE GOUDAL creates photographic sculptures ambiguous,, in a natural landscape , paper structures fabricated . These architectural elements (stairs, domes , towers ... ) or cosmic ( ellipses ... ) are placed in pristine oceans of empty landscapes . By focusing on the dreamlike forms , the look easily reveals the trace of artifice ( wrinkles , blemishes , ropes, cables , ...) object characteristics in two dimensions designed for the sole purpose of photography.

MYLINH NGUYEN et JOSE LEVY

MUSEE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE

Le musée de la chasse et de la nature présente ces deux artistes de retour de résidence à la VILLA KUYOYAMA à KYOTO:

- "Les petits dieux de misère", issus du tournage de métaux cuivreux de MYLINH NGUYEN, s’inscrivent dans la continuité du travail de la créatrice autour des paradoxes et des contrastes : la grâce et le malaise, l’univers de la mécanique et celui du vivant…
Présentés sous forme d’installation sonore, ils résultent d’une collaboration avec Pablo Salaün.

- JOSE LEVYnavigue entre les arts plastiques et les arts décoratifs. Son Veilleur (Samurai),symbole de la réouverture de la Villa KUYOYAMA, renait au musée de la Chasse et de la Nature. Les visiteurs sont invités à contempler une nouvelle sculpture-lanterne construite spécialement pour le musée selon la technique japonaise ancestrale de Nebuta qui met en œuvre le papier et le bambou.
..............................................................................................................................
The Museum of Hunting and Nature presents both artists return home to KUYOYAMA VILLA KYOTO :

- " Small misery of the gods" , from the copper metal turning Mylinh NGUYEN, is a continuation of the work of creative around paradoxes and contrasts the grace and discomfort , the world of mechanical and one of the living ...
Presented as a sound installation, they are the result of a collaboration with Pablo Salaun .

- JOSE LEVYnavigue between the visual arts and the decorative arts. His watchman ( Samurai ) , symbol of the reopening of the Villa KUYOYAMA , reborn at the Museum of Hunting and Nature . Visitors are invited to contemplate a new sculpture lantern built especially for the museum by the Nebuta ancient Japanese technique that implements the paper and bamboo.

JEAN-MICHEL ALBEROLA, regardeur secret

Palais de Tokyo

Le Palais de Tokyo a ouvert une nouvelle saison ! Une exposition monographique de grande envergure de JEAN MICHEL ALBEROLA, artiste qui avec la politique, la littérature, le cinéma affirme "la nécessité pour le peintre d'une extension de leur vision littérale". STEPHANE CALAIS, VIVIEN ROUBAUD, SARA FAVRIAU, MARTIN SOTO CLEMENT, LOUIDGI BELTRAME, SHANA MOULTON, BABI BADALOV ont conçu des oeuvres dispersées comme des graines par le vent dans les salles du musée.
.......................................................................................................................................................
Palais de Tokyo has opened a new season. Details aventure, a large-scale monographic exhibition of JEAN-MICHEL ALBEROLA, artist who works with politique, litterature, cinema and who believes the needs for painter to extend his side vision.
STEPHANE CALAIS, VIVIEN ROUBAUD, SARA FAVRIAU, MARTIN SOTO CLEMENT, LUIDGI BELTRAME, SHANA MOULTON, BABI BALDALOV have realized works as seed dispersed by the wind in the Palais de Tokyo.

JEAN-MICHEL ALBEROLA

Palais de Tokyo

Le Palais de Tokyo a ouvert une nouvelle saison ! L'AVENTURE DES DETAILS - Une exposition monographique de grande envergure de JEAN MICHEL ALBEROLA, artiste qui avec la politique, la littérature, le cinéma affirme "la nécessité pour le peintre d'une extension de leur vision littérale". STEPHANE CALAIS, VIVIEN ROUBAUD, SARA FAVRIAU, MARTIN SOTO CLEMENT, LOUIDGI BELTRAME, SHANA MOULTON, BABI BADALOV ont conçu des oeuvres dispersées comme des graines par le vent dans les salles du musée. ................................................................................................. Palais de Tokyo has opened a new season. Details aventure, a large-scale monographic exhibition of JEAN-MICHEL ALBEROLA, artist who works with politique, litterature, cinema and who believes the needs for painter to extend his side vision. STEPHANE CALAIS, VIVIEN ROUBAUD, SARA FAVRIAU, MARTIN SOTO CLEMENT, LUIDGI BELTRAME, SHANA MOULTON, BABI BALDALOV have realized works as seed dispersed by the wind in the Palais de Tokyo.

ATELIERS D'ARTISTES A MONTMARTRE

CITE INTERNATIONALE DES ARTS/MONTMARTRE

Un lieu inouï, bucolique au coeur de Montmartre...c'est rue Norvins que sont installés pour quelques mois des artistes de tous pays. Ils ont un projet à entreprendre, le souhait de confronter leur travail, de mettre à profit ce temps à l'écart. Ce sont donc quelques uns de ces artistes que nous irons rencontrer dans l'intimité de leur atelier.
........................................................................................................................................
A place unheard bucolic in the heart of Montmartre ... is Norvins street that are installed for a few months artists from all countries. They have a project to be undertaken, the wish to confront their work, take advantage of this time away . So what are some of the artists that we will meet in the privacy of their studios.

HUANG YOUNG PING- MONUMENTA

Galerie Nationale du Grand Palais

Huang Yong Ping a installé pour Monumenta, sous les grandes verrières du Grand Palais, un curieux Empire de conteneurs survolés d'un serpent métallique et accompagnés d'un bicorne noir. Une ville à l'image de notre monde qui cherche sa place et de la place partout !.
Découvert aux Magiciens de la Terre en 1989 au centre Pompidou, Ping est l’auteur d’une ménagerie d’ombres qui a investi la chapelle des Petits-Augustins à Paris (l’Arche, 2009 ), le Musée océanographique de Monaco (la pieuvre géante Wu Zei,2010) ou l’estuaire de la Loire (Serpent d’océan, 2012). Pour illustrer la peur du «péril jaune», il a aussi été capable de confiner criquets et scorpions s’entretuant, non sans réactions des associations de défense d’animaux.
.................................................................................................................................
Aurélie Filippetti chose Huang Yong Ping , Chinese artist living in Paris since 1989, to invest the Grand Palais during the next Monumenta spring 2016. Discovered the Magicians of the Earth in 1989 at the Pompidou Centre , Ping the author of a menagerie of shadows who invested the chapel of the Petits-Augustins in Paris ( the Ark, 2009), the Oceanographic Museum of Monaco ( the giant octopus Wu Zei , 2010) or the Loire estuary ( Snake ocean, 2012). To illustrate the fear of the "yellow peril" , he was also able to confine crickets and scorpions killing each other , not without reactions associations defending animals.

PAUL KLEE

Centre Georges Pompidou

Nouvelle traversée de l’œuvre de Paul Klee, quarante-sept années après la dernière grande rétrospective française que lui consacra le musée national d’art moderne, en 1969. Réunissant environ deux cent cinquante œuvres, en provenance des plus importantes collections internationales, du Zentrum Paul Klee et de collections privées, cette grande rétrospective regarde cette figure singulière, de la modernité et de l’art du 20e siècle, sous l'angle de l'ironie. Le parcours suit celui du trait de Paul Klee, de la ligne tour à tour forte et fragile, élan et quête incessante d'une vie d'artiste.

L'ATELIER NOMADE D'HERVE INGRAND

MUSEE D'ART, HISTOIRE ET ARCHEOLOGIE

Hervé Ingrand dans son univers: 37 portraits réalisés au sein de « l’atelier nomade » de l’artiste dit aussi « atelier 7 paré » installé au Musée d'art et d'histoire d'Evreux. Le dispositif constitue une installation dans laquelle toutes les peintures sont accrochées dans une galerie du musée (ancien chemin de ronde) mais aussi une galerie de portraits du temps présent. On découvre aussi avec plaisir quelques-uns des tableaux réalisés par l’artiste en 2010 et 2015 en tant que « chef peintre » pour le cinéma (Berthe Morisot de C. Champetier et biopic de Paul Cézanne de D. Thompson ).

CARAMBOLAGES

Galerie Nationale du Grand Palais

Voici une exposition qu’il est bon d’aller regarder, et … bien regarder avec toute notre sensibilité et notre esprit de modernité ! Eviter de se précipiter vers les cartels et les textes sur les murs.
REGARDER le parcours ludique CARAMBOLAGES inventé par Jean-Hubert Martin.
185 œuvres d’art, issues d’époques, de styles et de pays différents, sont présentées dans un parcours conçu comme un jeu de dominos, où chaque œuvre induit la suivante par une association d’idées ou de formes. Les créations de Boucher, Giacometti, Rembrandt, Man Ray, Annette Messager et d’autres artistes anonymes dialoguent entre elles.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Here is an exhibition at which it is good to go and look, and well to look with all our sensibility and our spirit of modernity! Avoid rushing to cartels and texts on walls.
LOOK at the playful route COLLISIONS invented by Jean-Hubert Martin.
185 Art works, stemming from periods, from styles and from different countries, are presented in a route designed as a game of dominoes, where every work leads the following one by an association of ideas or forms. The creations of Butcher, Giacometti, Rembrandt, Man Ray, Annette Messager and other anonymous artists have a dialogue between them.

LE CYCLOP

LE CYCLOP

Le CYCLOP est une oeuvre sculpturale magistrale de JEAN TINGUELY réalisée, avec NIKI DE SAINT PHALLE et plusieurs de leurs amis artistes, en béton et en métal recouverte en partie de miroirs. Haut comme un immeuble de sept étages, il trône au coeur de la forêt de Milly. Monumental et caché, il scrute l’environnement de son oeil unique. Pour connaître Le Cyclop, il faut pénétrer sa tête, s’inviter dans son esprit. C’est un autre univers qui s’y révèle, plein d’intimité et d’amitié, entre musée d’art et musée d’histoire, tout à la fois grave et plein d’humour.

OLAFUR ELIASSON

Jardins du Château de Versailles

Olafur Eliasson est l’artiste contemporain invité de l’été 2016 à Versailles.
Son travail sonde la perception, le mouvement, l’expérience physique et le sentiment de soi.
Il est surtout connu pour ses installations spectaculaires, comme la très populaire The weather project (2003) dans le Turbine Hall de la Tate Modern à Londres, qui a été vue par plus de deux millions de personnes ou The New York City Waterfalls (2008), quatre grandes cascades artificielles installées sur les berges de Manhattan et Brooklyn.
« Avec Olafur Eliasson, les astres peuvent se rencontrer, l’horizon se dérober, et toutes nos perceptions se brouiller. L’homme des lumières va faire danser les lignes chez le Roi Soleil » déclare Catherine Pégard, présidente du château de Versailles.

PIERRE ARDOUVIN

MAC /VAL - Musée d'Art Contemporain du Val de Marne

Pour cette monographie, tant théâtrale que fantasmagorique, Pierre Ardouvin propose une vision globale de son œuvre en une scénographie minutieusement orchestrée qui met en lumière une sélection d’une trentaine d’œuvres, assemblées et rejouées pour le MAC VAL. De nouvelles productions et des pièces réactivées se déploient dans les 1350 m² de la salle d’expositions temporaires du musée, mais aussi dans le vestibule et le jardin.
« Tout est affaire de décor » propose un parcours déambulatoire poétique que le visiteur, littéralement plongé à l’intérieur de l’univers sensoriel et singulier de Pierre Ardouvin, est invité à arpenter et à recomposer.
Si les pièces sont autonomes, elles dialoguent pourtant entre elles pour dessiner un véritable paysage mental. Grâce aux réappropriations d’images et d’objets familiers revisités par son imaginaire, l’artiste offre ici une sorte de récit personnel et collectif en investissant les espaces communs, comme par exemple les clichés de la culture populaire de la France des années 60 et 70.

MIQUEL BARCELO

MUSÉE PICASSO

Miquel Barceló est accueilli au Musée Picasso. Il est le premier artiste contemporain, né à Majorque en 1957, invité à présenter une exposition monographique à l’Hôtel Salé depuis sa réouverture en 2014.

L’exposition, intitulée « Sol y sombra » présentera un ensemble de peintures, sculptures, céramiques et œuvres sur papier des années 1990 à aujourd’hui. Le parcours se développera autour des divers domaines de création de l’artiste et mettra en avant les affinités de son œuvre avec les attitudes, les motifs et les processus créatifs de Pablo Picasso.

JARDINS ARABO MUSULMANS

INSTITUT DU MONDE ARABE

Cette extraordinaire histoire des jardins d’Orient, venez la découvrir… au jardin : pendant toute la durée de l’exposition, le parvis de l’IMA est investi par un jardin éphémère. Un merveilleux parcours à l'intérieur de l'institut propose un voyage dans le temps et l'espace de ces jardins.
Le visiteur pourra ensuite déambuler dans les allées de roses et d’orangers, de palmiers et de jasmins, avant que ses pas ne le mènent à la découverte d’une immense anamorphose végétale imaginée par François Abelanet.

AMADEO DE SOUZA-CARDOSO

Galerie Nationale du Grand Palais

Amadeo de Souza-Cardoso est un artiste aux multiples facettes dont l’oeuvre se situe à la croisée de tous les courants artistiques du XXe siècle. Au-delà des influences impressionnistes, fauves, cubistes et futuristes, il refuse les étiquettes et imagine un art qui lui est propre, entre tradition et modernité, entre le Portugal et Paris. Deux-cent cinquante oeuvres d’Amadeo et de ses amis proches, Modigliani, Brancusi ou encore le couple Delaunay, sont rassemblées dans cette exposition, qui est la première grande rétrospective consacrée à l’artiste portugais depuis 1958. - http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/amadeo-de-souza-cardoso#sthash.cqSUXdMy.dpuf

ARTISTES HORS LES MURS ET FESTIVAL DES JARDINS

DOMAINE DE CHAUMONT SUR LOIRE

Ce domaine est un Centre entre d'Arts et de Nature entièrement voué à la relation de la nature et de la culture, de la création artistique et de l’intervention paysagère, du patrimoine et du contemporain et, en 2016, le lieu du Festival international des Jardins. Pour la huitième saison d’art du Domaine, vous verrez les installations d'Andy Goldsworthy, Giuseppe Penone,El Anatsui, Marc Couturier,Cai Guo-Qiang, Wang Keping, Yamou ainsi que les photographies de Luzia Simons, Jean-Baptiste Huynh et les vidéos deDavide Quayola ou Han Sungpil. Chacun a imaginé une œuvre inédite où la poésie des formes s’inspire de l’architecture de ces lieux. Journée proposée avec un départ à 8h et un retour à 17h30

ARTISTES HORS LES MURS ET FESTIVAL DES JARDINS

DOMAINE DE CHAUMONT SUR LOIRE

Ce domaine est un Centre entre d'Arts et de Nature entièrement voué à la relation de la nature et de la culture, de la création artistique et de l’intervention paysagère, du patrimoine et du contemporain et, en 2016, le lieu du Festival international des Jardins.
Pour la huitième saison d’art du Domaine, vous verrez les installations d'Andy Goldsworthy, Giuseppe Penone,El Anatsui, Marc Couturier,Cai Guo-Qiang, Wang Keping, Yamou ainsi que les photographies de Luzia Simons, Jean-Baptiste Huynh et les vidéos deDavide Quayola ou Han Sungpil. Chacun a imaginé une œuvre inédite où la poésie des formes s’inspire de l’architecture de ces lieux.
Journée proposée avec un départ à 8h et un retour à 17h30

LE DOUANIER ROUSSEAU, ami moderne de tous les avant-gardes

Musée d'Orsay

Le Douanier Rousseau peut être réjouit ! Au Musée d'Orsay, il est entouré des oeuvres de grands artistes tels que Gauguin, Carlo Carra, Maurice Denis, Max Ernst et Picasso qui l'ont honoré et suivi !
Le titre de l'exposition "L'innocence archaïque" se veut une mise en lumière critique de son art autour d'une réflexion sur la notion d'archaïsme.

L'ART DU PORTRAIT

MUSEE DU LOUVRE

Le portrait est une bonne entrée en matière pour aller à la rencontre de différents peintres, époques et manières. C’est à travers la donation de Carlos de Beistegui (Mexico, 1863 - Biarritz, 1953), qui est entrée au musée à la mort du donateur que vous pourrez découvrir une admirable collection composée de tableaux, essentiellement des portraits, d'auteurs très divers : anonyme bourguignon du 15e siècle, Jean Hey, Rubens, Van Dyck, Largillierre, Nattier, Drouais, Fragonard, Goya, David, Lawrence, Gérard, Ingres, Meissonnier et Zuloaga.

SOULEVEMENTS

MUSEE DU JEU DE PAUME

Le Jeu de Paume accueille le philosophe et historien de l'art Georges Didi-Huberman pour une grande exposition politique : "Soulèvements" aborde le thème des révoltes collectives, des rassemblements, des agitations, des manifestations...
Quelques mois à peine après le projet politique de Nuit Debout, lui-même inspiré de modèles espagnols et grecs, il semblerait qu'il y ait dans l'air une odeur d'insoumission, que Georges Didi-Huberman choisit de respirer à travers l'art. L'exposition présente une sélection d'oeuvres de tout type (photographies, peintures, films) et de différentes époques, liant ainsi entre elles les différentes tentatives de soulèvements des peuples.

UNE HEURE AVEC FERNAND LEGER

Centre Georges Pompidou

La Noce (Composition aux personnages ; Les Noces ; Composition avec personnages) [1911 - 1912] Nous regarderons attentivement, le temps d’une petite heure, cette toile majestueuse faisant partie du nouvel accrochage du Centre Pompidou. Il y est question d’une noce pour un manifeste, celui de Fernand Léger et ses recherches analytiques au cœur du cubisme.

MAURIZIO CATTELAN

MONNAIE DE PARIS

Des chevaux suspendus dans le vide, le Pape Jean-Paul II abattu par un météorite, une jeune fille crucifiée, des enfants pendus, des autoportraits ironiques: ses oeuvres troublent et choquent. Qui est donc Maurizio Catalan ?

L'artiste a accepté de composer et de rassembler une présentation de ses oeuvres à la Monnaie de Paris; c'est l'occasion de participer au témoignage d'un grand enfant.

LE CORPS EN MOUVEMENT et le Chorégraphe BENJAMIN MILLEPIED

MUSEE DU LOUVRE

Pour sa deuxième saison, la Petite Galerie du Louvre, espace dédié à l’éducation artistique et culturelle, propose de s’initier à la représentation du « Corps en mouvement ».

La danse est, cette année, l’invitée de la Petite Galerie, avec la participation du chorégraphe Benjamin Millepied, commissaire de l’exposition aux côtés de Jean-Luc Martinez, président- directeur du musée du Louvre.

RENE MAGRITTE, les représentations trompeuses du monde

Centre Georges Pompidou

Cette exposition relira toute l’œuvre de Magritte à la lumière de cinq "figures" auxquelles n’a cessé de se référer l’artiste dans son travail : le feu, l’ombre, les rideaux, les mots et le corps fractionné.
En suivant le fil de ces thématiques, l’exposition dévoile toute la réflexion de l’artiste autour des questions de ressemblance et de réalisme, et s’intéresse à son travail sur les représentations trompeuses du monde. L’exposition rapproche les peintures de Magritte d’images anciennes, illustrant les récits mythologiques de l’invention et de la définition de la peinture.

FRESQUES STREET ART

LIBRAIRIE GOURMANDE

Le Street Art est un mouvement qui circule et s’installe dans les villes depuis New York jusqu’en Chine en passant par l’Europe du Nord et bien sûr, Paris. Ernest Pignon Ernest a marqué de ses dessins et photos les rues de Naples, JR les conteneurs du Havre. Chaque jour de nouveaux street artistes font leur apparition dans le paysage artistique mondial et parisien.
C’est au fil des rues et des murs du 13ème que des hommes ont marqué leur présence en créant de fresques géantes. C'est un parcours d’une heure.

Rendez vous devant la Librairie Gourmande, 171, Bd Auriol 75013 Paris

LE MEXIQUE DES RENAISSANCES

Galerie Nationale du Grand Palais

Depuis son indépendance conquise face à la monarchie espagnole en 1821, le Mexique n’a cessé d’affirmer sa volonté de changement et son esprit de modernité. C’est en s’appuyant sur la peinture, la sculpture, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la littérature, le cinéma et les arts appliqués que le pays forge son identité. C’est la plus grande manifestation consacrée à l’art mexicain depuis 1953. Offrant un panorama d’artistes célèbres tels que Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo, le parcours dresse un constat de la bouillonnante créativité artistique du pays tout au long du XXe siècle.

CY TWOMBLY

Centre Georges Pompidou

Voici une exposition d'envergure internationale pour revenir sur la carrière de CY TWOMBLY, grand artiste américain mort en 2011.
Construite autour de trois grands cycles: Nine Discourses on Commodus (1963), Fifty Days at Iliam (1978) et Coronation of Sesostris (2000), cette rétrospective propose un parcours chronologique de 140 peintures, sculptures, dessins et photographies entre l’héritage de l’expressionnisme abstrait américain et les origines de la culture méditerranéenne.

RENE MAGRITTE, la trahison des images

Centre Georges Pompidou

Cette exposition relira toute l’œuvre de Magritte à la lumière de cinq "figures" auxquelles n’a cessé de se référer l’artiste dans son travail : le feu, l’ombre, les rideaux, les mots et le corps fractionné.
En suivant le fil de ces thématiques, l’exposition dévoile toute la réflexion de l’artiste autour des questions de ressemblance et de réalisme, et s’intéresse à son travail sur les représentations trompeuses du monde. L’exposition rapproche les peintures de Magritte d’images anciennes, illustrant les récits mythologiques de l’invention et de la définition de la peinture.
Audiophones compris à partir de 10 personnes.

CARL ANDRE

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Le Musée d’Art moderne rend hommage à Carl Andre (né en 1935 à Quincy, Massachusetts), artiste américain majeur du XXème siècle. L’exposition Carl Andre – Sculpture as place, 1958-2010 * couvre tout le spectre de son œuvre et en révèle la cohérence, en présentant une quarantaine de sculptures monumentales, de nombreux poèmes, des photographies, des œuvres sur papier et des objets inclassables. Les pièces iconiques côtoient des éléments jamais réunis, comme ses Dada Forgeries. Acteur principal du minimalisme (avec Donald Judd et Robert Morris), Carl Andre est aussi associé à l’art conceptuel et au Land art et apparait aujourd’hui comme l’un des plus grands sculpteurs du XXème siècle.

HERVE DI ROSA et les arts modestes

La maison rouge - Fondation Antoine de Galbert

Plus jamais seul, Hervé Di Rosa et les arts modestes, poursuit le cycle des expositions de La maison rouge consacré aux collections privées. Après Arnulf Rainer en 2005 et Jean-Jacques Lebel en 2010, la fondation invite pour la troisième fois un artiste à mettre en regard son travail avec les œuvres et objets qu’il a collectés.
Figure incontournable de la scène artistique et acteur majeur de la Figuration libre, Hervé Di Rosa (né à Sète en 1959) s’est engagé à partir des années 1980 dans la reconnaissance de l’art modeste qu’il définit lui-même comme « proche de l’art populaire, de l’art primitif, de l’art brut mais ne s’y réduit pas. Il est autant composé d’objets manufacturés que d’objets uniques, pour la plupart sans grande valeur marchande mais à forte plus-value émotionnelle.

ATELIER JEAN ARP et SOPHIE TAEUBER

MUSEE JEAN ARP

L’atelier de Jean Arp et de Sophie Taeuber à Clamart est un rare exemple de maison d’artistes ayant survécu à la disparition de leurs acteurs. Aujourd’hui, cet atelier abrite la Fondation dont Jean Arp avait esquissé les contours plusieurs années avant sa mort survenue en 1966. Pour favoriser la connaissance et la perception de son œuvre à côté de celle de Sophie Taeuber. Pour accueillir les artistes ou les promeneurs, les professionnels de l’art ou les collectionneurs, à la recherche d’une émotion, d’un message ou d’un enseignement.

PEINTURE AMERICAINE DES ANNEES 30

MUSÉE DE L'ORANGERIE

Les années 1930 sont, à plus d’un titre, décisives dans l’affirmation d’une scène artistique moderne aux États-Unis, à un moment particulièrement complexe de son histoire où la définition d’un art moderne américain ne peut être univoque. De l’abstraction au réalisme "social" en passant par le régionalisme, les univers esthétiques de peintres tels que Marsden Hartley, Georgia O’Keeffe, ou Edward Hopper cohabitent et se confrontent dans les mêmes
foyers de création.
Audiophones compris à partir de 10 personnes -

BERNARD BUFFET

Centre Georges Pompidou

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris organise une rétrospective de l’œuvre de Bernard Buffet (1928 - 1999), considéré comme l’un des peintres français les plus célèbres du XXème siècle, mais également l’un des plus discutés.

À travers une sélection d’une centaine de peintures, l’exposition propose une relecture d’une œuvre qui a été en réalité très peu vue.
Audiophones compris à partir de 10 personnes.

RENE MAGRITTE ou les représentations trompeuses du monde

Centre Georges Pompidou

Cette exposition relira toute l’œuvre de Magritte à la lumière de cinq "figures" auxquelles n’a cessé de se référer l’artiste dans son travail : le feu, l’ombre, les rideaux, les mots et le corps fractionné.
En suivant le fil de ces thématiques, l’exposition dévoile toute la réflexion de l’artiste autour des questions de ressemblance et de réalisme, et s’intéresse à son travail sur les représentations trompeuses du monde. L’exposition rapproche les peintures de Magritte d’images anciennes, illustrant les récits mythologiques de l’invention et de la définition de la peinture.
Audiophones compris à partir de 10 personnes.

SOUS LE REGARD DE MACHINES PLEINES D'AMOUR ET DE GRÂCE

Palais de Tokyo

Conçue suivant un parcours composé de différentes « zones affectives », cette exposition réunit plusieurs artistes qui interrogent les impacts de l’économie de marché et des nouvelles technologies sur la fabrique de nos émotions et de leurs représentations.

Cette visite sera suivie de la découverte de Taro Izumi et d'Abraham Poincheval.
Taro Izumi qui évolue dans un univers proche d’une pièce de Samuel Beckett : absurde, burlesque et souvent teinté d’humour.
À l’occasion de sa première exposition personnelle d’ampleur en France, l’artiste présente un vaste ensemble d’œuvres mettant en scène des objets du quotidien au sein d’installations conçues pour accueillir les corps de performers invités.

Pour Abraham Poincheval la vie en autarcie, l’enfermement, l’immobilité ou la perte progressive des sens sont autant de moyens d’explorer le monde et la nature humaine.

BERNARD BUFFET

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris organise une rétrospective de l’œuvre de Bernard Buffet (1928 - 1999), considéré comme l’un des peintres français les plus célèbres du XXème siècle, mais également l’un des plus discutés.

À travers une sélection d’une centaine de peintures, l’exposition propose une relecture d’une œuvre qui a été en réalité très peu vue.
Audiophones compris à partir de 10 personnes.

DRAWING NOW 2017

CARREAU DU TEMPLE ET ESPACE COMMINES

Après la 10e édition anniversaire de DRAWING NOW PARIS | LE SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN – grand succès auprès de la presse, des galeries et des artistes, du public et des professionnels – nous vous retrouverons sur les deux niveaux du Carreau du Temple, pour vous faire découvrir toute la diversité du dessin contemporain d’aujourd’hui et de ces 50 dernières années.
72 galeries internationales, sélectionnées par un comité indépendant, présenteront près de 400 artistes et plus de 2 000 oeuvres pour vous révéler toute la diversité et l’originalité de ce médium.
Pendant quatre jours, collectionneurs, professionnels et amateurs d’art sont invités à découvrir la scène artistique contemporaine à travers le prisme du dessin contemporain.

MATTHIEU COSSE / Résidence Villa Belleville

Résidence VILLA BELLEVILLE

FREAK PARK
23 février - 26 février 2017
Exposition collective des artistes résidents de Villa Belleville - Résidence Paris Belleville
A l'occasion de leur sortie de résidence, la Villa Belleville vous invite à découvrir le travail des artistes accueillis depuis septembre 2016. Pour cet événement nous avons proposé à Théo-Mario Coppola, curateur indépendant, de porter son regard sur la diversité des artistes de la Villa.
Ainsi nous dit-il :
" La déambulation du spectateur au milieu de cette exposition ressemble aux parcours des parcs d’attractions et évoque aussi le cheminement de son curateur au moment de sa préparation. D’une allée à l’autre de la Villa, d’un atelier à l’autre. Pour quelques jours, la Villa Belleville se transforme en FREAK PARK."
Artistes exposants :
Bianca Bondi, Lorraine Châteaux, Matthieu Cossé, Morgan Courtois, Chevaline Corporation, Claire Dubois-Montreynaud, Paul Gounon, Angèle Guerre, François Maurin
Curateur : Théo-Mario Coppola

ELI LOTAR

MUSEE DU JEU DE PAUME

Photographe né à Paris, Eli Lotar est le fils du poète roumain Tudor Arghezi. Après une enfance passée à Bucarest il revient en France en 1923. Son intérêt se porte autant sur le cinéma, en collaborant avec le cinéaste Jean Painlevé, que sur la photographie, comme apprenti puis assistant de Germaine Krull.
Proche des dadaïstes et des surréalistes, il introduit cependant une approche moderniste dans sa photographie.En tant que photographe de plateau, il participe aux tournages des films Les Deux Timides (1929) de René Clair, ou encore Une Partie de Campagne de Jean Renoir (1936). Son engagement politique et social l'amène à filmer et photographier les plus
A la fin de sa vie, il se rapproche d'Alberto Giacometti, lui servant de modèle pour sa dernière sculpture.

ELI LOTAR

MUSEE DU JEU DE PAUME

Photographe né à Paris, Eli Lotar est le fils du poète roumain Tudor Arghezi. Après une enfance passée à Bucarest il revient en France en 1923. Son intérêt se porte autant sur le cinéma, en collaborant avec le cinéaste Jean Painlevé, que sur la photographie, comme apprenti puis assistant de Germaine Krull. Proche des dadaïstes et des surréalistes, il introduit cependant une approche moderniste dans sa photographie.En tant que photographe de plateau, il participe aux tournages des films Les Deux Timides (1929) de René Clair, ou encore Une Partie de Campagne de Jean Renoir (1936). Son engagement politique et social l'amène à filmer et photographier les plus A la fin de sa vie, il se rapproche d'Alberto Giacometti, lui servant de modèle pour sa dernière sculpture.

FRESQUES STREET ART du 13ème

LIBRAIRIE GOURMANDE

Le Street Art est un mouvement qui circule et s’installe dans les villes depuis New York jusqu’en Chine en passant par l’Europe du Nord et bien sûr, Paris. Ernest Pignon Ernest a marqué de ses dessins et photos les rues de Naples, JR les conteneurs du Havre. Chaque jour de nouveaux street artistes font leur apparition dans le paysage artistique mondial et parisien. C’est au fil des rues et des murs du 13ème que des hommes ont marqué leur présence en créant de fresques géantes. C'est un parcours d’une heure. Rendez vous devant la Librairie Gourmande, 171, Bd Auriol 75013 Paris

MARLENE MOCQUET- En plein coeur

MUSEE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE

« Tout est flux dans l'oeuvre de Marlène Mocquet. Tout, dans ses peintures et sculptures, est connexion de matière et d’énergie. Tout y est excitation, frayeur, plaisir, préciosité, allégorie, équilibre, déséquilibre, construction, déconstruction. Tout cela à la fois dans une œuvre, contradictoire, discordante, antinomique, mais aussi cohérente car constamment contrôlée dans ses tensions » Alain Berland L’artiste a trouvé son matériau de prédilection, la céramique, qu’elle offrira à nos yeux dans le cabinet de curiosité qu’est le Musée de la Chasse et de la Nature.

QUATRE TABLEAUX DE LEONARD DE VINCI

MUSEE DU LOUVRE

La Joconde, on ne présente plus Jean-Baptiste aminci de ses 15 couches de vernis et tout récemment restauré à notre regard nous invite à revoir la Joconde et deux autres chefs d’œuvres de Léonard de Vinci : qui de l’ombre et de la lumière vient de l’autre ?

KAREL APPEL

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

À partir d’une donation exceptionnelle de vingt-et-une peintures et sculptures de la Karel Appel Foundation d’Amsterdam, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste, des années CoBrA à sa mort en 2006.

L’exposition présentera un important groupe d’œuvres-phares dont le Carnet d’art psychopathologique, ainsi que des œuvres des années 1950 (peintures et sculptures en céramique). Le parcours se poursuivra avec de grandes installations des années 1970 et 1990 et finira avec une peinture-testament méconnue, réalisée peu avant la mort de l’artiste en 2006.

JARDINS

Galerie Nationale du Grand Palais

Miroir du monde, le jardin rend compte d’une manière de voir la nature, de la mettre en scène et de la penser. Il est marqué par l’empreinte de l’homme, qui en fait, surtout à partir de la Renaissance, une oeuvre d’art totale.
Dans un parcours immersif et poétique, peintures, sculptures, photographies, dessins et installations retracent six siècles de création autour du jardin.
L’exposition, conçue comme une « promenade jardiniste », réunit les plus grands artistes : Dürer, David, Monet, Cézanne, Picasso, Matisse, Othoniel ou encore Wolfang Laib.

PRUNE NOURRY

MUSEE GUIMET

Pour sa quatrième Carte blanche confiée à un artiste contemporain, le MNAAG a choisi de sortir du cadre strict de la rotonde (4ème étage) et d’exposer les sculptures de l’artiste plasticienne Prune Nourry dans un dialogue poétique avec les collections ; y prennent part quinze pièces historiques de la collection permanente du musée. Les oeuvres de Prune Nourry, présentées au sein d’un parcours guidé, offrent analogies visuelles et correspondances de sens, invitant le visiteur à participer à une véritable réflexion sur le devenir de l’humanité. Nées d’un triptyque d’expériences asiatiques, ses créations – performances, sculptures, installations – illustrent dix ans de travail de l’artiste. L’itinéraire culmine sous le regard d’une création monumentale, un Bouddha fragmenté, ruiné, qui investit tous les étages du musée.

KAREL APPEL

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

À partir d’une donation exceptionnelle de vingt-et-une peintures et sculptures de la Karel Appel Foundation d’Amsterdam, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente une exposition retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste, des années CoBrA à sa mort en 2006.

L’exposition présentera un important groupe d’œuvres-phares dont le Carnet d’art psychopathologique, ainsi que des œuvres des années 1950 (peintures et sculptures en céramique). Le parcours se poursuivra avec de grandes installations des années 1970 et 1990 et finira avec une peinture-testament méconnue, réalisée peu avant la mort de l’artiste en 2006.

Au-delà des étoiles. Le paysage mystique de Monet à Kandinsky

Musée d'Orsay

Le paysage ou une voie vers le mysticisme
« Au-delà des étoiles » est une exposition très surprenante, comme on n’en avait plus vu depuis longtemps à Orsay. Elle l’est par son sujet et par les rencontres qu’elle suscite entre des artistes que l’on n’a pas l’habitude de faire voisiner sur les murs. Elle l’est par la qualité des œuvres rassemblées, de Monet et Gauguin à Van Gogh et Munch. Elle l’est plus encore en raison de la présence de peintres méconnus ou inconnus en France, Lawren Harris, Tom Thomson ou Wenzel Hablik.

SOPHIE CALLE et SERENA CARONE

MUSEE DE LA CHASSE ET DE LA NATURE

Le Musée de la Chasse et de la Nature invite Sophie Calle à investir ses salles. Sous le commissariat de Sonia Vous. L'œuvre de Sophie Calle est Construite sur les frontières poreuses entre autobiographie et récit frictionnel. Au cœur de son travail se côtoient les questions existentielles du regard, de l'altérité, de l'amitié et de la mort transcendées par les rituels et le jeu. L'exposition permet de redécouvrir certaines pièces de l'artiste dans le contexte singulier des collections du musée.

CARTE BLANCHE A CAMILLE HENROT

Palais de Tokyo

L’artiste développe une pratique variée qui mêle film, dessin et sculpture. En puisant ses inspirations et ses sujets dans la vie quotidienne et dans la littérature, la mythologie, l’anthropologie, mais aussi la biologie évolutive ou l’histoire des religions, l’œuvre de Camille Henrot reconsidère avec acuité les typologies d’objets et les systèmes de pensées établis.

WALKER EVANS

Centre Georges Pompidou

Son portrait d'une fermière pendant la Grande Dépression est une icône, mais Walker Evans est avant tout le photographe de la culture populaire américaine et a influencé le Pop art et l'art conceptuel. Démonstration au Centre Pompidou.
Quelque 300 photos, une centaine de documents : "C'est la première grande rétrospective d'Evans dans un musée français. 35 institutions, dont Getty, le Moma, le Met, l'Art institute of Chicago ou la National Gallery de Washington, ont prêté leurs meilleurs tirages. Ce sont les meilleurs Evans des meilleures collections", souligne Clément Chéroux, commissaire de l'exposition.

LE RÊVE DES FORMES, DIORAMAS et ARTISTES

Palais de Tokyo

L’exposition Le Rêve des formes, présentée à l’occasion du vingtième anniversaire de l’école du Fresnoy, est conçue comme un paysage imaginaire, un jardin monstrueux où se cultivent des formes périssables et des surfaces en germination, des organismes protubérants et de plates silhouettes. Les artistes et chercheurs rassemblés dans Le Rêve des formes témoignent de leur rencontre avec de nouvelles possibilités de représentation, issues de découvertes scientifiques et techniques récentes, qui bouleversent notre façon de voir et de montrer. En renouvelant grâce à cela le champ du perceptible – nanotechnologies, imagerie de synthèse, scan 3D, stéréolithographie… –, ces nouvelles visualisations nous laissent présumer de géométries encore inconnues.

LES DEMOISELLES DES BORDS DE SEINE de GUSTAVE COURBET

Musée du Petit Palais

UNE HEURE, UNE ŒUVRE / ACCESSIBLE AUX MAL VOYANTS
Les demoiselles des bords de Seine sont venues se rafraîchir au bord de l’eau. Le sujet est simple et la facture apparemment traditionnelle. Mais par cette scène de genre d’un format inhabituel l’artiste Gustave Courbet (1819-1877) va bousculer toutes les règles de l’art. Un temps vif d’un réalisme débordant que nous regarderons attentivement en comparant avec L’autoportrait dit au chien noir accroché tout à côté.

Céramiques Matthieu Cossé

WE DO NOT WORK ALONE

Pour commander rejoignez le site http://www.wedonotworkalone.fr

DIORAMAS

Palais de Tokyo

Le Palais de Tokyo invite pour un temps d'inattendu: découvrir une source d’inspiration des artistes contemporains : le diorama.
L’exposition déconstruit de manière inédite l’histoire du regard, au croisement de l’histoire, de l’histoire de l’art, du cinéma, du monde de la scène, des arts populaires et forains et de l’histoire des sciences et techniques.
Balzac qualifiait le diorama de « merveille du siècle » : son invention au XIXème siècle a constitué une révolution optique, un moment clé de l’histoire du spectaculaire dans l’héritage des lanternes magiques du XVIIème siècle.

UNE HEURE UNE ŒUVRE de PAUL GAUGUIN

Galerie Nationale du Grand Palais

UNE HEURE, UNE ŒUVRE au cœur de l'exposition de
PAUL GAUGUIN qui est présenté sous un nouveau jour dans cette grande exposition, celui de l'Alchimiste.

Le processus créatif de l’artiste est souligné à la lumière des recherches récentes sur les techniques et matériaux utilisés par Paul Gauguin dans tous les domaines qu’il a approché.

VOYAGE D'HIVER

Jardins du Château de Versailles

Le château de Versailles modifie sa politique en matière d’art contemporain. Pour sa dixième exposition d’art contemporain, c’est à un Voyage d’hiver qu’il nous invite, parcours inédit en extérieur, dans les bosquets, dont le commissariat est confié au Palais de Tokyo. Avec des œuvres produites pour l’occasion, le château de Versailles bouleverse sa formule en invitant dix artistes à s’emparer des bosquets. Depuis 2008, le château de Versailles organise une exposition consacrée à un artiste français ou étranger. ( de Jeff Koons à Olafur Eliasson) À la fin du mois d’octobre, au moment où les Grandes Eaux s’achèvent, ce Voyage d’hivermontrera sous une autre lumière, de la gloire de l’automne à la minéralisation éclatatante de l’hiver, les bosquets du Petit Parc relus par les artistes d’aujourd’hui dans leurs multiples sens. Le Palais de Tokyo est invité à concevoir cette exposition avec Alfred Pacquement, commissaire du château de Versailles pour l’art contemporain. Autour de ce dernier, le commissariat sera assuré par Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo, Yoann Gourmel et Rebecca Lamarche-Vadel, tous deux curators au Palais de Tokyo.

CLÉMENT COGITORE

BAL

Clément Cogitore s’est rendu en 2016 à Braguino, du nom de la famille vivant dans quelques cabanes de bois perdues au fond de la Taïga sibérienne, à 700 km de toute présence humaine.
Très rapidement pourtant, ce paradis devient la scène d’un conflit ouvert entre deux familles ne parvenant pas à cohabiter. L’échec d’une communauté possible composera l’axe central du travail filmique, photographique et sonore de Clément Cogitore.

L'nstallation au BAL immerge le visiteur, au coeur d’un récit en actes, où chaque fragment filmique se révèle une pièce de l’intrigue, avec unité de temps, de lieu et d’action .
Clément Cogitore nous projette dans un monde de plus en plus crépusculaire, comme en témoignent les grandes photographies lumineuses aux tonalités sourdes qui jalonnent cette exposition.

CAMILLE HENROT

Palais de Tokyo

L’artiste développe une pratique variée qui mêle film, dessin et sculpture. En puisant ses inspirations et ses sujets dans la vie quotidienne et dans la littérature, la mythologie, l’anthropologie, mais aussi la biologie évolutive ou l’histoire des religions, l’œuvre de Camille Henrot reconsidère avec acuité les typologies d’objets et les systèmes de pensées établis.

SANS RÉSERVE - Nouvelle présentation

MAC /VAL - Musée d'Art Contemporain du Val de Marne

Cette 8e exposition des oeuvres de la collection, conçue à partir des oeuvres historiques du musée et des acquisitions récentes, s’articule autour de la construction des récits.
Elle propose d’expérimenter la force expressive des oeuvres, leur capacité à raconter, interroger, dire ou suggérer. Bavardes ou silencieuses, parfois contemplatives, discrètes ou immersives, toutes sont narratives et nous transportent à travers la réalité, la fiction ou l’imaginaire, provoquant l’émotion, soulignant la fragilité des situations.
Cette exposition reflète également l’histoire de la collection, un voyage au long cours, ponctué de découvertes, d’intuitions, de rencontres et de retrouvailles, permettant au fil du temps de constituer des ensembles conséquents et significatifs autour de figures artistiques majeures de la création d’aujourd’hui.

UNE JOURNÉE AU HAVRE

VILLE DU HAVRE

La ville et le port du HAVRE a été fondés par le roi François 1er en1517. Et cela fait 500 ans cette année !

Une journée dans cette ville normande sera l'occasion de découvrir les œuvres architecturales de Peyret et de Niemeyer, les installations de Vincent Galivet, les cabines blanches de Karen Martens, les œuvres de Vincent Berty, Sabina Lang et Daniel Bauman…
De 8h à 19h ( Demander le programme de la journée )
A voir absolument !

PARIS PHOTO

Galerie Nationale du Grand Palais

PARIS PHOTO, première foire internationale dédiée au médium de la photographie, est devenu au fil des ans un rendez vous incontournable, plateforme d'échanges et de découvertes.
180 galeries et éditeurs internationaux y proposent un large panorama de la photographie, vintage, moderne ou contemporaine.
Le parcours proposé par KARL LAGERFELD, l'invité d'honneur, la présentation de la collection de HELGA de ALVEAR curatée par MARTA GIL, les expositions inédites...rythment une foire dynamique.

PARCOURS FIAC dans le JARDIN DES TUILERIES

JARDIN DES TUILERIES

La FIAC 2017 c'est du 19 au 22 octobre. Je vous propose un parcours dans le Jardin des Tuileries hors des murs du Grand Palais. Ce sera une heure avec 25 artistes reconnus et choisis: Gilles Barbier, Julien Berthier, Ali Cherri, Marc Couturier, Maria ELvira Escallon, Stéphanie Saadé, Claude VIallat... Un temps qui complètera la visite des galeries de la scène internationale par les sculptures et installations en situation de plain air.

DAVID HOCKNEY

Centre Georges Pompidou

DERNIÈRE VISITE ! De la toile à l'I PAD ! Le Britannique David Hockney, un des artistes les plus populaires, fête ses 80 ans avec une grande rétrospective de son œuvre qui célèbre une "joyeuse aventure" de près de 60 ans, de ses peintures des années 1960 à ses récents dessins sur iPad en passant par ses montages de photos. Après la Tate Modern l’exposition arrive bientôt à Paris !

FRESQUES STREET ART

LIBRAIRIE GOURMANDE

Le Street Art est un mouvement qui circule et s’installe dans les villes depuis New York jusqu’en Chine en passant par l’Europe du Nord et bien sûr, Paris. Ernest Pignon Ernest a marqué de ses dessins et photos les rues de Naples, JR les conteneurs du Havre. Chaque jour de nouveaux street artistes font leur apparition dans le paysage artistique mondial et parisien. C’est au fil des rues et des murs du 13ème que des hommes ont marqué leur présence en créant de fresques géantes. C'est un parcours d’une heure. Rendez vous devant la Librairie Gourmande, 171, Bd Auriol 75013 Paris