Le tour du propriétaire de BERTILLE BAK au MAC VAL

Travaillant entre le nord et Paris, Bertille Bak, petite fille de mineur, a eu carte blanche au MAC VAL pour mettre son travail en regard des oeuvres du musée: LE TOUR DU PROPRIÉTAIRE ( jusqu’en février 2012)

Aujourd’hui au MAC VAL, vendredi 9 décembre 2011.

Avec beaucoup d’humour et d’authenticité, l’artiste s’attache à la question du vivre ensemble. Son oeuvre sensible, poétique dénonce avec humour les dérives de la société contemporaine et s’inscrit dans une forme de résistance pleine d’espérance , de lutte collective par l’art: elle a impliqué toute la petite ville minière de Barlin : les habitants se sont mobilisés, ont brodé des scènes de révoltes issues de l’histoire de l’art en faisant tourner et passer les canevas de foyer en foyer, et revivre ainsi symboliquement les liens et les valeurs de la communauté disparue. De drôles de machines impriment sur les murs un motif de brique rouge, des « robes  » de briques de maisons de corons; et enfin Une vidéo « T’as de beaux vieux tu sais », a pour acteurs les habitants de la cité minière où chacun joue son rôle « nous livrant les règles de vie de cette microsociété, fondée sur l’entraide et la solidarité. »

 

 

MAURICE DENIS et SA CHERE BRETAGNE (St Germain en Laye Jusqu’au 22 janvier)

De Perros Guirrec où il avait une maison, Maurice Denis a peint des toiles au climat authentique et traditionnel, aux couleurs changeantes et incandescentes…des oeuvres harmonieuses et sereines où se déploient l’homme et les éléments naturels, transfigurés par sa vision singulière d’artiste. Ces peintures, tendres témoignages d’étés familiaux, peuvent être vues en ce moment au Musée Départemental Maurice Denis de St Germain en Laye, maison et atelier de l’artiste ( jusqu’au 22janvier). Plage au bonnet rouge, Maurice Denis, 1909, huile sur toile, 95 x 125 cm.

FRANCOISE PÉTROVITCH au Musée de la Chasse et de la Nature


Au mois de décembre, plusieurs visites pour découvrir le travail de FRANCOISE PÉTROVITCH

C’est dans une maison particulière située au cœur du Marais et transformée en Musée de la Chasse et de la Nature par François et Jacqueline Sommer que se joue une sorte de partition entre musée et demeure : l’Hôtel de Mongelas et l’Hôtel de Guénégaud ont été réunis dans un bel entrelac de neuf et d’ancien  pour nous faire vivre une expérience.

Car l’art contemporain est présent au sein de ce musée qui a réouvert ses portes en 2007. Ce lieu est à voir comme un véritable et moderne cabinet de curiosités ! Nous découvrirons les œuvres de Françoise Pétrovitch qui nous invitent à poser un autre regard sur le musée. Graveur, peintre et sculpteur, l’artiste explore la frontière entre l’humanité et l’animalité à sa manière, féminine et raffinée. Jouant avec les collections du musée, elle y ajoute ses créations poétiques : colliers de chien en cristal, service de table cynégétique en papier…D’autres artistes d’aujourd’hui nous surprendront également dans cette belle scénographie où nature et animal y ont pris la place de l’homme.



Visite le dimanche 11 décembre à 11h. RV sur place avec son billet.

 

Visite de l’expo GEORG BASELITZ aujourd’hui dimanche 4 décembre

Commentaire reçu ce soir …

« Nous avons démarré avec enthousiasme nos escapades artistiques ce dimanche 4 décembre à 15h45 avec Corinne Cossé-Le Grand et Baselitz (je voulais dire Corinne nous parlant de Baselitz !) Cela a été un super moment à la fois très riche et très convivial. Nous avons hâte de nous retrouver pour la prochaine: PAUL KLEE à la Cité de la Musique le 8 janvier même heure. Amitiés à tous !  »

Sophie Gariel-Bataille

Georg Baselitz « De l’arbre vers l’humain…de l’humain vers l’arbre ».

Au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, une belle et simple scénographie pour les sculptures de l’allemand Georg Baselitz né en 1938. De son introduction tonitruante en peinture en 1961 à celle toute aussi renversante en sculpture en 1980, l’artiste n’a cessé de malmener « l’image héroïque » de l’homme. Avec une hache, une scie à ruban ou une tronçonneuse, il ne cherche pas l’élégance de la sculpture classique ni même la plastique de la sculpture de la Renaissance. Baselitz sculpte contre ce qui est établi. Tel un archéologue, il fait oeuvre de mémoire de sa propre histoire, allemande, en creusant, fouillant le bois de peuplier, de cèdre ou de tilleul…Une enclave de peintures, 7 oeuvres de mars 2011, offre un espace de méditation sur ce qui fait le fond de ses réflexions.    Avec ses dernières sculptures monumentales le calme accompagne l’humour et laisse le visiteur admiratif de ce grand artiste du XXIème siècle.

J’organise plusieurs visites dont une dans le cadre d’UNE HEURE, UN DIMANCHE, UN ARTISTE: le dimanche 6 novembre à 15h. RDV à l’intérieur avec son billet.

 

Escapade du Mois de Mai

Une promenade au Jardin des Tuileries le Mercredi 24 Mai 2011

Autour de sculptures en passant par l’Arbre des voyelles de Giuseppe Penone

De nombreuses oeuvres du XXème siècle sont posées dans ce jardin et nous offre un panorama extrêmement varié de la sculpture qui n’a pas toujours la faveur des spectateurs.
Retrouvez le programme des autres visites dans la Rubrique « Programme des Escapades »

Bienvenus !

Vous désirez vous aventurez dans l’art contemporain et souhaiterez être bien accompagné.
Vous recherchez une consultante pour organiser un parcours ou une manifestation culturelle.
Alors venez regarder et lire !
Ne manquez pas Carrousel