L’oeuvre gravée de MIQUEL BARCELO – BnF du 22 mars au 28 août 2016

IMG_7520

IMG_7511Avec le Grand Verre de terre on pénètre dans la grotte de Miquel Barcelo à la BnF. Une surface qu’il sgraffie d’argile fraîche avec ses mains : une fresque de verre, de boue et de lumière inspirée du Grand Verre de Marcel Duchamp, sur les grandes vitres de l’allée Julien Cain.

 

L’exposition propose une rétrospective de l’oeuvre gravée de l’artiste, terrain d’expérimentation, « pulsion anale » qu’il dit partager avec Rembrandt, Velasquez et bien sûr Picasso. Elle est forte de tous les métissages de techniques de gravures et d’éditions de l’artiste qu’il dit « être fertiles »… car pour lui « la technique doit être réinventer pour qu’elle vive, sinon on aboutit à des choses mortes et je déteste cette espèce de nostalgie…Ce travail en gravure n’est pas pour moi une opération nostalgique » et « ce qui est génial dans la gravure, c’est de renverser. De penser à l’envers, ça t’éloigne suffisamment pour penser le tout. La gravure, c’est une abstraction, un résumé de tableaux. »(Miguel Barcelo)

L’extraordinaire Li025vre des aveugles publié en 1992, imprimé (dans les ateliers Idem de Patrice Forest) en lithographie et en gaufrage sur un texte en braille du photographe aveugle Evgen Bavcar, éclaire aussi remarquablement le cheminement de l’artiste. Partant d’objets, ll réalise de nombreux livres de tauromachies, des livres de toutes  sortes.

IMG_7501Il ne cesse de trouver encore des techniques jusqu’à donner à des termites le soin de ronger ses xylographies. (voir ci contre)

Il les installe dans de nombreuses bibliothèques telles que l’on peut les observer à la BnF.

Voir cette exposition est résolument indispensable pour nos regards d’aujourd’hui, surtout lorsque l’on décide de faire la démarche de se rendre avant ou après au Musée Picasso pour regarder Sol y Sombra; autre arène et lieu de lumière où Miquel Barcelo s’affronte lui même; particulièrement en des tauromachies peintes et des ensembles de céramiques. Deux évènements-avènements de la peinture.

Bibliothèque Nationale de France, Site François-Mitterrand  du 22 mars au 28 août 2016 – Quai François Mauriac 75013 Paris –  http://www.bnf.fr/fr/acc/x.accueil.html

 

À propos de Corinne Cossé - Le Grand

Corinne Cossé-Le Grand organise des parcours artistiques ou d'événements culturels avec les entreprises et leurs comités, des visites guidées dans les musées, galeries, collections privées, ateliers d'artiste avec les particuliers et propose une activité de commissariat d'expositions. Carrousel Art est le fruit de parcours croisés entre art classique, art moderne et art contemporain, appliqués à l'enseignement et aux métiers de l'entreprise. Diplômée de l'Institut des Carrières Artistiques (ICART) après un mémoire sur l'Art Conceptuel, Corinne Cossé-Le Grand a rejoint l'École du Louvre, puis travaillé pour la revue Art Press, en contact avec des artistes contemporains. Par la suite, elle a complété sa formation artistique à l'Institut des Arts Sacrés (IAS), en rédigeant un mémoire sur Pierre Buraglio grâce à de nombreux échanges avec le peintre, des artistes d'aujourd'hui et le monde académique. Avec un diplôme d'institutrice de l'enseignement primaire, Corinne a conçu de nombreux modules d'Art pour les Ecoles de Paris et de la Région Parisienne, en développant une approche interactive à l'enseignement de l'art. Elle a par ailleurs créé un service Expositions et dirigé la réalisation de montages audiovisuels au sein d'une équipe mixte d'artistes et d'ingénieurs de la Fédération Nationale du Bâtiment. Liens vers le site de Carrousel Art: http://www.carrousel-art.com, http://www.carrousel-art.com/en-liberte Me suivre sur Instagram: carrousel_art
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.