SOLITAIRE Stéphane Thidet – Collège des Bernardins –

IMG_6791IMG_6788

 

 

 

 

 

Une expérience à vivre entre arbre violenté et eau dans un lieu d’une puissance poétique telle que la lumière s’y faufile subtile et  douce. Le contraste est fort de « rassembler ces morceaux du monde extérieur » dans la sacristie fermée du Collège des Bernardins. Il est source d’inspiration pour Stéphane Thidet.

Cette installation est mobile. Deux troncs écorcés par les tempêtes du sud. L’un horizontal et l’autre plus vertical. Les arbres tournent lentement comme des images en développement, des dessins tracés sur l’eau, comme deux corps prenant le temps de leur présence par notre regard:  » à la manière des flammes d’un feu dont chaque apparition ne serait jamais tout à fait semblable à la précédente ».

Entrer dans la sacristie, sentir l’odeur de bois, méditer au regard de l’eau et de la pierre…

Collège des Bernardins – Commissaire Gaël Charbeau – du 1er avril au 10 juillet 2016 – http://www.collegeddesbernardins.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.