IRIS LEVASSEUR – Figures entre deux à Thonon-les-Bains jusqu’au 3 juin

De fortes et étranges figures, parfois masquées, parfois en situation d’échanges tendus, sont magistralement orchestrées sur de très grandes toiles par IRIS LEVASSEUR. Les personnages ont été peints dans un espace mystérieux et soumis à un travail minutieux, entre tradition et modernité. L’artiste n’a de cesse de se préoccuper du corps dans l’espace, en travaillant « avec ses modèles comme une chorégraphe avec ses danseurs », les ayant observés et dessinés inlassablement.

Matière, couleurs franches, effets de transparence et intensité lumineuse projettent ces êtres au devant de la toile pour nous offrir une belle leçon de peinture.

Philippe Piguet, commissaire, a inscrit l’exposition dans le cadre d’une des thématiques –« Identité – Altérité »- qui rythme la programmation du lieu.

Chapelle de la Visitation, Espace d’art contemporain, Thonon-les-Bains.

Piéta, 2011, huile sur toile, 215 X 185 cm Collect. de l’artiste.

GILGIAN GELSER – DESSINER TRACER et CURSIF #2 à la Galerie Jean Fournier jusqu’au 24 mai

 

La Galerie Jean fournier propose une exposition sur le travail de GILGIAN GELSER qui s’inscrit dans le projet de l’Association des Conservateurs des musées du Nord Pas de Calais: l’artiste suisse a été invité à déambuler par le dessin dans le catalogue Cursif #2 pour « jouer les coucous »… Il a alors développé un fil d’Ariane qui relie les pages de ce numéro en créant un rythme ininterrompu.

Dessiner – Tracer est le fruit d’une des initiatives de cette Association; celle de faire connaître la richesse et la diversité des collections régionales valorisées par la rencontre avec des oeuvres dessinées d’artistes contemporains.

Et depuis septembre 2011 jusqu’à septembre 2012,vingt musées du Nord– Pas de Calais, de Picardie et de Belgique présentent des expositions de « dessin sous tous ses états  » – artistique, scientifique, éducatif et ludique – sous toutes ses formes: dessins anciens et contemporains, dessins sur papier et hors papier, petits et grands dessins….

Les catalogues Cursif #1 et #2,  prolongent et laissent la trace de l’expérience. On les retrouve à la Galerie Jean Fournier.

www.gilgiangelzer.com           dessinertracer@musenor.com

Galerie Jean Fournier 22, rue du Bac 75007 Paris

VÉRONIQUE ELLENA – INVISIBLES – Galerie Alain Gutharc

Véronique Elléna, photographe, a une simple qualité d’ attention aux êtres, à leur quotidien, à leur place dans la société.

L’ exposition « Invisibles » à la Galerie Alain Gutharc révèle le travail qu’elle a initié en 2009, lors de son séjour à Rome à la Villa Médicis. Son empathie, son questionnement ne livre aucun pathos; les « sans abris » sont photographiés à l’aube allongés sur les parvis, sous les porches des églises, au pied des monuments. Ces forces invisibles sont à l’ombre de ces chefs d’oeuvres d’architecture: forces discrètes, ombres toujours présentes…

Jusqu’au 10 mars 2012, Galerie Alain Gutharc, 14 rue Saint Claude 75003 Paris

Les estampes et sculptures de MARKUS RAETZ à la BnF

Schnelles Sujet. Sujet rapide. Eau forte et papier de verre, 1970

L’oeuvre de Markus Raetz (né à Berne en  1941) est centrée sur la question de la perception et du langage bien souvent en écho avec ses écrivains favoris: Robert Walser, Raymond Roussel…Il réussit à nous mettre en mouvement en créant de très subtils dispositifs liés à l’anamorphose.

Cette exposition de gravures, dessins et sculptures de la BnF nous entraîne dans les jeux de l’artiste avec les mots et les images. Les objets que Markus Raetz façonne sont ouverts à une multitude d’hypothèses et de significations. Par eux il dévoile ses perceptions poétiques qui évoquent des mondes très énigmatiques où la vue y a toute sa puissance.

Jusqu’au 12 février 2012 la Bibliothèque Nationale de France – Richelieu, rue de Richelieu 75001 Paris

Le tour du propriétaire de BERTILLE BAK au MAC VAL

Travaillant entre le nord et Paris, Bertille Bak, petite fille de mineur, a eu carte blanche au MAC VAL pour mettre son travail en regard des oeuvres du musée: LE TOUR DU PROPRIÉTAIRE ( jusqu’en février 2012)

Aujourd’hui au MAC VAL, vendredi 9 décembre 2011.

Avec beaucoup d’humour et d’authenticité, l’artiste s’attache à la question du vivre ensemble. Son oeuvre sensible, poétique dénonce avec humour les dérives de la société contemporaine et s’inscrit dans une forme de résistance pleine d’espérance , de lutte collective par l’art: elle a impliqué toute la petite ville minière de Barlin : les habitants se sont mobilisés, ont brodé des scènes de révoltes issues de l’histoire de l’art en faisant tourner et passer les canevas de foyer en foyer, et revivre ainsi symboliquement les liens et les valeurs de la communauté disparue. De drôles de machines impriment sur les murs un motif de brique rouge, des « robes  » de briques de maisons de corons; et enfin Une vidéo « T’as de beaux vieux tu sais », a pour acteurs les habitants de la cité minière où chacun joue son rôle « nous livrant les règles de vie de cette microsociété, fondée sur l’entraide et la solidarité. »

 

 

FRANCOISE PÉTROVITCH au Musée de la Chasse et de la Nature


Au mois de décembre, plusieurs visites pour découvrir le travail de FRANCOISE PÉTROVITCH

C’est dans une maison particulière située au cœur du Marais et transformée en Musée de la Chasse et de la Nature par François et Jacqueline Sommer que se joue une sorte de partition entre musée et demeure : l’Hôtel de Mongelas et l’Hôtel de Guénégaud ont été réunis dans un bel entrelac de neuf et d’ancien  pour nous faire vivre une expérience.

Car l’art contemporain est présent au sein de ce musée qui a réouvert ses portes en 2007. Ce lieu est à voir comme un véritable et moderne cabinet de curiosités ! Nous découvrirons les œuvres de Françoise Pétrovitch qui nous invitent à poser un autre regard sur le musée. Graveur, peintre et sculpteur, l’artiste explore la frontière entre l’humanité et l’animalité à sa manière, féminine et raffinée. Jouant avec les collections du musée, elle y ajoute ses créations poétiques : colliers de chien en cristal, service de table cynégétique en papier…D’autres artistes d’aujourd’hui nous surprendront également dans cette belle scénographie où nature et animal y ont pris la place de l’homme.



Visite le dimanche 11 décembre à 11h. RV sur place avec son billet.

 

Visite de l’expo GEORG BASELITZ aujourd’hui dimanche 4 décembre

Commentaire reçu ce soir …

« Nous avons démarré avec enthousiasme nos escapades artistiques ce dimanche 4 décembre à 15h45 avec Corinne Cossé-Le Grand et Baselitz (je voulais dire Corinne nous parlant de Baselitz !) Cela a été un super moment à la fois très riche et très convivial. Nous avons hâte de nous retrouver pour la prochaine: PAUL KLEE à la Cité de la Musique le 8 janvier même heure. Amitiés à tous !  »

Sophie Gariel-Bataille